RMC Sport

Lièvremont : « Un jour ou l’autre, la bonne série s’arrêtera… »

Marc Lièvremont respecte une équipe d'Italie qui montre des progrès constants

Marc Lièvremont respecte une équipe d'Italie qui montre des progrès constants - -

Le sélectionneur du XV de France aborde avec confiance le déplacement à Rome ce samedi (15h30), lors de la quatrième journée. Mais il se méfie d’une équipe italienne qui n’a jamais gagné face aux Bleus dans le Tournoi des VI Nations.

Marc Lièvremont, qu’attendez-vous de ce match ?
Ce sera un match assez chaud, entre Latins qui se connaissent bien et qui se respectent, mais qui restent surtout sur des défaites (17-9 pour la France en Angleterre, 16-24 pour l’Italie au Pays de Galles). L’entame de match et les mêlées vont être pimentées.

Le forfait de Dimitri Yachvili est-il un coup dur ?
L’absence de Dimitri est emmerdante, comme celle de Maxime Médard la semaine dernière. On a longtemps pensé que ça irait, mais sa contusion ne s’est pas soignée comme on voulait. C’est décevant pour lui, même si avec Morgan Parra on a l’assurance d’avoir une mêlée compétitive, et c’est évidemment très sympa pour Julien Tomas qui était prévu cet été en tournée avec les « A ».

L’équipe de France n’a jamais perdu en Italie…
C’est vrai mais on a insisté sur les progrès effectués par cette équipe, qui aurait dû battre les Irlandais (11-13). Elle a fait un match abouti contre les Gallois (16-24), elle a certes sombré contre les Anglais (59-13), mais on connaît ça aussi...

Ces Italiens vous font-ils penser à l’Argentine d’il y a quelques années ?
Oui, le parallèle est facile. Il y a beaucoup de similitude avec l’Argentine. Un très bon collectif, beaucoup d’éléments qui jouent dans nos clubs, des liens forts chez les avants, une bonne conquête, quelques perles comme leur capitaine Sergio Parisse. Un jour ou l’autre, cette bonne série va s’arrêter pour la France, mais ça m’ennuierait que ce soit ce samedi.

Propos recueillis par Laurent Depret à Rome