RMC Sport

Maestri : «Je ne suis pas encore sélectionné…»

Le 2e ligne toulousain compte parmi les surprises de la première liste de Philippe Saint-André

Le 2e ligne toulousain compte parmi les surprises de la première liste de Philippe Saint-André - -

C’est avec la tête sur les épaules que le deuxième-ligne toulousain de 23 ans a appris jeudi sa convocation par Philippe Saint-André parmi les 30 joueurs retenus pour préparer le Tournoi des 6 Nations. La première de sa carrière.

Yoann, que ressentez-vous après cette première convocation en équipe de France ?

Je suis très heureux de faire partie du groupe mais de là à avoir la cape, il y a encore du travail à fournir. Je ne vais pas bouder mon plaisir mais jusqu’au stage, je ne sais pas exactement quand il aura lieu (22-25 janvier, NDLR), il peut se passer plein de choses.

Comment avez-vous appris la bonne nouvelle ?

Ma mère me l’a annoncé, j’étais sous ma douche. J’ai décroché, et elle m’a dit qu’elle l’avait vu à la télévision. Je suis d’un naturel assez posé, je n’ai pas sauté au plafond, parce que je sais que rien n’est acquis. 

Ça récompense quand même un bon début de saison, non ?

Il va falloir vite digérer ça pour les prochains matches du mois de janvier qui sont très importants pour Toulouse (contre le LOU et le Racing en Top 14, contre Connacht et Gloucester en Coupe d’Europe, NDLR). J’aurai après amplement le temps de me tourner vers l’équipe de France.

Etait-ce l’un de vos objectifs en débarquant à Toulouse (arrivé en 2009 en provenance de Toulon) ?

L’objectif quand on est au Stade Toulousain, c’est d’être le meilleur possible, de faire les meilleurs matches possibles, parce qu’on a plusieurs objectifs en fin de saison, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Europe.