RMC Sport

Mermoz, le poissard

Maxime Mermoz

Maxime Mermoz - -

Touché à l’épaule gauche lors de la victoire de l’équipe de France contre l’Ecosse (34-21), Maxime Mermoz devrait se faire opérer prochainement. Un nouveau coup dur pour le centre perpignanais, perturbé par les blessures depuis de nombreuses saisons.

Maxime Mermoz doit se croire maudit. Pour la troisième fois de sa carrière, le centre de 24 ans aux huit sélections voit son Tournoi des VI Nations s’arrêter prématurément. La faute à une nouvelle blessure. Déjà touché à l’épaule droite cet automne, il n’avait d’ailleurs pas pris part à la tournée des Français. A l’issue de la rencontre de samedi contre l’Ecosse (34-21), c’est en raison d’une fracture à l’épaule gauche qu’il doit cette fois ranger son sac de sport. « Je n’ai pas mal. Je n’ai pas le bras en écharpe. L’opération semble inévitable, regrettait le centre perpignanais. Je serai fixé demain (ndlr : lundi) sur mon sort et donc mon indisponibilité qui risque de s’élever à trois mois. » L’ancien Toulousain doit désormais s’entretenir avec son club, mais après avoir appris que les ligaments de l’épaule avaient été touchés, on imagine mal l’USAP refuser l’opération. L’indisponibilité probable de trois mois met ainsi sérieusement en cause sa participation à la prochaine Coupe du monde (9 septembre-23 octobre). Marc Lièvremont regrettait à l’issue de la rencontre contre le Chardon son impossibilité à aligner une deuxième fois de suite la même ligne de trois-quarts. Ça sera une fois de plus le cas à Dublin, dimanche.

P.Ta. avec L.D.