RMC Sport

Moscato : « Pas d’accord pour Plisson »

Vincent Moscato

Vincent Moscato - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après la débâcle face au pays de Galle (27-6), Vincent Moscato, membre de la Dream Team RMC Sport, n’aurait pas maintenu Jules Plisson face à l’Ecosse, samedi (18h) lors de la quatrième journée du Tournoi des VI nations.

Membre de la Dream Team RMC Sport, Vincent Moscato se projette sur la quatrième journée du Tournoi des VI nations qui opposera le XV de France à l’Ecosse samedi à Edimbourg. « Autant Plisson est un jeune joueur talentueux et s’il réussit, je serais content, autant je ne suis pas d’accord de le conforter. Quel message on envoie le gardant ? On a bien vu, Marc Lièvremont s’est trompé en confortant François Trinh-duc. Aujourd’hui, il revient admirablement bien et je pense qu’il sera bien meilleur lors de la deuxième partie de sa carrière internationale, parce que je suis persuadé qu’il va revenir. Mais à quoi ça sert de maintenir sa charnière ?

En ce moment, on est dans une mode qui laisse à penser qu’il faut la conforter parce que les Anglais la laissent, mais nous ne sommes pas les Anglais ! Il y a une forme d’injustice en laissant des joueurs alors qu’ils ont fait un mauvais match. Moi je ne crois pas qu’on installe des joueurs dans la défaite mais sur du nouveau et du frais. Moi, je demande aux joueurs présents contre les Gallois de rentrer à la maison. Quand on prend 30 points ce n’est pas acceptable. On est à un an de la Coupe du Monde, on a un François Trinh-Duc, pourquoi on ne le prend pas ? Pourtant, j’aime beaucoup Jules Plisson. Je pense qu’il a beaucoup de talent et qu’il va exploser. Mais il a du mal à se libérer. Je le mettrais sur le banc et je le sortirais à 20 minutes de la fin. »

« Inquiet pour l'Irlande »

« Je ne dis pas que Philippe Saint-André est le génie du rugby, loin de là. Je pense même qu’il se perd dès fois. Mais peu importe, on n’est pas à sa place, il est là et on ne vire pas un entraîneur au rugby. Par contre, ce n’est pas PSA qui dit à Bastareaud de ne pas avoir de coffre, de ne pas être dans les bons timings. Ce n’est pas non plus le sélectionneur qui dit à Plisson d’avoir des coups de pied revolver et devant de se faire renverser en mêlée. En plus, on n’est pas tombé sur une grosse équipe du pays de Galles. Moi, je suis inquiet pour le match face à l’Irlande. On passe à la trappe en mêlée et les Irlandais en ont une de feu. Et pour le match en Ecosse, je dis joker. »

A lire aussi :

>> Machenaud : « Capable de faire cent fois mieux »

>> Chabal : « On s’en fiche de perdre le Tournoi »

>> XV de France : la soufflante de Saint-André

La rédaction