RMC Sport

Poker menteur autour de Kockott

Rory Kockott

Rory Kockott - -

Attraction du dernier marché des transferts, Rory Kockott est de nouveau au centre des spéculations. Alors que certains l’envoient déjà à Toulon, le demi de mêlée sud-africain de Castres et son entourage démentent. Pour l’instant.

Rory Kockott n’a encore rien signé. Ni à Toulon, ni ailleurs. C’est en tout cas ce que le joueur (27 ans, 1,80m, 89kgs) a clamé ce lundi matin. Alors que nos confrères de L’Equipe annoncent que le demi de mêlée castrais a déjà signé un contrat de trois ans avec le RCT, l’entourage du Sud-Africain a également tenu à tordre le cou à cette information. « C’est n’importe quoi, c’est complètement faux s’exclame Bruno Xamma, son agent. Nous n’avons rencontré personne de Toulon. J’ai eu Mourad Boudjellal (le président de Toulon, ndlr) et je lui ai dit qu’il fallait arrêter ça. Les spéculations concernant son futur recommencent comme la saison dernière, où on l’a envoyé partout avant qu’il ne reste finalement à Castres ! »

Interrogé par RMC Sport, Mourad Boudjellal a confirmé n’avoir trouvé aucun accord avec le joueur. Tout simplement parce que de nombreux clubs sont sur les rangs pour s’attacher les services du demi de mêlée des champions de France. Un air de déjà vu pour celui qui avait attiré les regards lors de la dernière intersaison après avoir pratiquement offert à lui tout seul le Bouclier de Brennus à Castres (19-14). Toulouse était d’ailleurs à deux doigts de s’attacher ses services. Kockott, à la recherche d’un nouveau challenge, avait signifié sa volonté de rejoindre la Ville Rose, avant finalement de rester au CO avec, à la clé, une revalorisation salariale.

En fin de semaine, le Sud-Africain et son agent ont un rendez-vous prévu de longue date avec les dirigeants tarnais. Ces derniers annoncent vouloir prendre leur temps et confirment que leur joueur n’est pas encore parti. « Rory était assez embarrassé », a ainsi précisé le manager de Castres, Matthias Rolland, qui s’est entretenu avec lui. En fin de contrat à l’issue de la saison, le meilleur réalisateur du Top 14 la saison passée est un joueur courtisé. Le Racing Métro et le Stade Toulousain (encore) n’ont d’ailleurs pas dit leur dernier mot. Kockott, qui sera prochainement sélectionnable en équipe de France n’est pas prêt de quitter le devant de la scène…

A lire aussi :

>> Toulouse refroidit le Stade Français

>> Top 14 : ce qu’il faut retenir de la 9e journée

>> Savare : « Les Qataris, c’est un fantasme »

PTa avec WT à Castres