RMC Sport

Trinh-Duc tient la corde

François Trinh-Duc

François Trinh-Duc - -

L’ouvreur de Montpellier pourrait être titularisé aux côtés de Morgan Parra samedi face à l’Italie, en ouverture du Tournoi des VI Nations. Philippe Saint-André, le nouveau sélectionneur du XV de France, livrera sa composition d’équipe ce mardi à 12h.

Les premières sont toujours observées à la loupe. Philippe Saint-André n’échappera pas à la règle. Le nouveau sélectionneur du XV de France dévoilera ce mardi (12h) sa composition d’équipe pour affronter l’Italie samedi au Stade de France, en ouverture du Tournoi des VI Nations. Un premier XV qui pourrait réservé pas mal de surprises. La plus grande incertitude plane sur la formation qui tentera de laver l’affront subi à Rome l’an passé (défaite 22-21). Selon les dernières tendances, François Trinh-Duc tiendrait la corde à l’ouverture. Le Montpelliérain, associé à Morgan Parra en charnière, pourrait en profiter pour retrouver de la confiance après une Coupe du monde décevante.

Lionel Beauxis, blessé au nez le week-end dernier en Top 14, se reposerait ainsi une semaine, avant d’être aligné face à l’Irlande (le 11 février). Mais rien n’est acté. Saint-André ne manque pas de possibilités pour élaborer son équipe. S’il souhaite jouer la carte de la sécurité, la première ligne pourrait être composée de Jean-Baptiste Poux, William Servat et Nicolas Mas. Lionel Nallet et Pascal Papé occuperaient la deuxième ligne, juste devant Thierry Dusautoir, Imanol Harinordoquy et Julien Bonnaire (ou Louis Picamoles). Maxime Mermoz et Aurélien Rougerie formeraient eux la paire de centres, comme en finale du Mondial face aux All Blacks (8-7). Vincent Clerc et Wesley Fofana pourraient être testés à l’aile. Maxime Médard serait aligné à l’arrière.

Une équipe expérimentale ?

Mais PSA pourrait aussi choisir d’expérimenter face à la Squadra Azzurra. Il serait alors susceptible de titulariser Vincent Debaty, Dimitri Szarzewski et David Attoub - la surprise du chef - en première ligne. Dans ce cas, Yoann Maestri débuterait aux côtés de Lionel Nallet, devant une troisième ligne inchangée. La charnière pourrait aussi se composer de Lionel Beauxis et Dimitri Yachvili, excellent en ce moment avec Biarritz. Alors que la paire de centres prendrait des accents clermontois avec Aurélien Rougerie et Wesley Fofana. Julien Malzieu pourrait épauler Vincent Clerc sur les ailes, Médard restant le seul arrière de métier. Autant d’interrogations que Saint-André s’apprête à lever.

A.J. avec L.D.