RMC Sport

Une journée avec Saint-André

-

- - -

Même s’il n’a toujours pas choisi sa chambre à Marcoussis, « PSA » prend petit à petit ses marques au Centre national du rugby. Le nouveau sélectionneur des Bleus a reçu RMC Sport mercredi dernier, quatre jours seulement avant le premier stage des Bleus qui débute véritablement ce lundi.

« Allez ! On y va ! » Philippe Saint-André, vêtu d’un costume noir et d’une cravate, ferme la porte de la salle de réunion. A l’intérieur de la pièce du CNR de Marcoussis, l’attendent l’attaché de presse de l’équipe de France Lionel Rossigneux et le directeur opérationnel, Antoine Marin. Après une matinée consacrée aux médias, le nouveau sélectionneur voulait régler les derniers détails avec sa garde rapprochée. « On essaye de se préparer et d’être le plus organisé possible, confie l’ancien capitaine des Bleus. C’est le début d’une nouvelle aventure. On essaye d’être le plus précis possible tout en sachant qu’il y aura des moments d’urgence qu’il faudra régler au plus vite. »

Placé devant son ordinateur, il peste contre sa machine qui refuse de se connecter à internet. Tout simplement parce que PSA n’utilisait pas le bon code d’accès. L’erreur réparée, il peut lancer l’ordre du jour. Jonglant entre son téléphone et la discussion avec son staff administratif, il règle chaque problème. Installés autour d’une table au premier étage de la DTN, les trois hommes balayent tous les sujets. Il est notamment question de la distribution des équipements, du règlement interne à l’équipe, notamment en ce qui concerne les réseaux sociaux, du réapprovisionnement de la machine à glace, du réveil des joueurs… « Comment faisiez-vous avant ? », lance Saint-André à Rossigneux. « Ils se géraient », lui répond l’attaché de presse. Une solution qui semble aller au successeur de Marc Lièvremont. L’autogestion matinale sera adoptée.

Du rab avec l’analyste vidéo

La porte s’ouvre. Jean-Claude Skrela entre dans la pièce. « Monsieur le DTN ! » lui lance Saint-André au moment de se lever pour le saluer. Quelques mots échangés et le sélectionneur rappelle à son prédécesseur qu’il aura besoin de quelques jeunes pour la séance de rugby prévue pour l’après-midi. La réunion peut reprendre avec Julien Deloire, le préparateur physique, qui a rejoint le trio. Le boss lui lance quelques pistes de travail : « Tu auras quand même 22 mondialistes qui auront de bonnes habitudes, mais il y a six ou sept joueurs qui arrivent et qui doivent entrer dans un système de professionnalisation », prévient-il. Deloire écoute avec attention et acquiesce. Le message passe parfaitement.

« On sent quelqu’un d’aguerri aux métiers du management et de la communication, observe Lionel Rossigneux. Il a douze ans de recul et c’est finalement assez facile de travailler avec lui. » La réunion touche à sa fin. Pas pour Saint-André qui rappelle finalement Thibault Tatry, nouvel analyste vidéo. L’homme aux 69 sélections sous le maillot bleu veut revoir toutes les combinaisons sur rétroprojecteur. Après seulement, il quittera Marcoussis. Attendu par une mototaxi à 19h00, il a son avion pour le sud une heure plus tard. La prochaine fois qu’il reviendra à Marcoussis, ça sera pour accueillir ses joueurs.

Le titre de l'encadré ici

Les Bleus en ordre de marche|||

Le grand jour est arrivé. C’est ce dimanche à 17h que Philippe Saint-André a accueilli la majorité des joueurs français convoqués pour préparer la rencontre contre l’Italie le 4 février prochain au Stade de France (15h30). Seuls les Biarrots (Yachvili, Harinordoquy et Barcella, ainsi que leur entraîneur, Patrice Lagisquet) étaient absents et ne débarqueront à Marcoussis que ce lundi matin. Après un discours d’accueil du technicien, les joueurs ont eu droit à une séance de soins et/ou récupération en fonction des efforts fournis ce week-end en H-Cup et à des entretiens individuels délivrés par Philippe Saint-André ou Yannick Bru. Les choses sérieuses commenceront ce lundi avec les premières séances de rugby dans l’après-midi. Mardi sera consacré à une séance de rugby le matin et à de la vidéo et à la fin des entretiens individuels l’après-midi. Le stage se terminera mercredi avec une dernière séance dans la matinée avant que les joueurs ne quittent Marcoussis après le déjeuner. Philippe Saint-André annoncera sa liste des 23 pour affronter l’Italie jeudi à 11h30.