RMC Sport

XV de France: des incompréhensions à tous les étages

Après une tournée d’automne catastrophique, ponctuée par un triste nul face au Japon (23-23), le XV de France cherche des explications à sa mauvaise passe. Et ces dernières ne manquent pas.

Au sein du XV de France, le moral est en berne au lendemain du match nul concédé face au Japon (23-23). L’heure est à la recherche des causes aux maux qui gangrènent les sorties des Bleus depuis plusieurs mois. Quelques cadres s’étonnent du manque d’implication de certains joueurs et évoquent le syndrome d’une génération professionnelle et pas plus. D’autres regrettent un manque d’implication ou de connaissance de ce que représente l’amour du maillot, le don de soi et le dépassement.

>> "Amener un discours nouveau ? C'est possible" explique Novès

Dans l’entourage de certains joueurs, on stigmatise le caractère anxiogène du management de Guy Novès, Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois. On parle d’entraînements dans un climat tendu, stressant, créant une peur de mal faire qui se traduit par des choses mal faites. Certains soulignent également la différence entre les joueurs qui connaissent le management du coach et ceux dont les référentiels sont trop différents des standards demandés par le staff et le sélectionneur.

La relation Laporte-Novès n’a rien arrangé

La relation entre Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby, et Guy Novès, n’a fait qu’augmenter les parasites. Un constat qui arrive après une tournée d’automne catastrophique, marquée par les deux défaites face à la Nouvelle-Zélande (18-38, 23-28) et l’Afrique du Sud (17-18), puis ce triste nul contre le Japon (23-23).

>> XV de France: Boudjellal verrait bien Laporte "président-entraîneur"

RMC Sport