RMC Sport

XV de France en direct: "On ne va pas se laisser faire", prévient Ibanez avant l'Angleterre

-

- - -

Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France, dévoile la composition de l'équipe qui affrontera l'Angleterre, dimanche (15h) en finale de l'Autumn Nations Cup. Suivez sa conférence de presse en direct.

[12h39]

Ibanez ne veut pas se "laisser faire"

Après son préambule sur la "farce", Raphaël Ibanez a détaillé sa mise au point. "Ça a forcément résonné dans les esprits des joueurs. Ils ont été exemplaires dans leur préparation. Quand on se prépare pour un test-match au niveau international, il faut tout prendre en compte et c'est ce que nous avons fait cette semaine. On ne va pas se laisser faire."

[12h28]

Galthié bluffé par Kolingar

"Il fait preuve d'une étonnante maturité, il a développé une réflexion personnelle très dense. Il a une histoire qui l'a conduit à assumer une posture et de grandir très vite. Il fait preuve de beaucoup de maturité et d'écoute. On voit comment ces jeunes grandissent et absorbent tout ce qu'on partage. Ce sont des éponges. Ils sont bluffants par les capacités d'assimilation."

[12h26]

"L'Angleterre a vite identifiée le jeu au pied comme un secteur-clé. Ils ont presque quatre demi d'ouverture qui peuvent jouer au pied. C'est une équipe très équilibrée. Ce n'est pas un hasard s'ils ont en haut du classement. Ce n'est pas facile de parler d'une équipe d'Angleterre qui a 850 sélections face à nous qui avons deux entraînements en commun."

[12h25]

Sur le faible temps de jeu de Raka en club

"Il a passé pas mal de temps avec nous. Il a pu travailler avec nous comme partenaire d'entraînement. Comme les entraînements du mercredi sont l'équivalent de match, ça le prépare. On a considéré qu'il était prêt malgré le peu de matchs qu'il a joués. Si vous regardez Moefana ou Pesenti, tous les joueurs ne sont pas égaux sur les feuilles de matchs.".

[12h24]

Une moyenne d'âge très basse

Le XV présente 24 ans de moyenne d'âge et 5 sélections de moyenne.

[12h23]

Le coup de gueule d'Ibanez

[12h21]

Galthié ne joue pas sur la peur

"Tout ça, c'est présent mais quand on prépare un match international, il y a beaucoup d'organisation. Il y a un gros travail analytique. Ce qui est le plus marquant dans l'équipe, c'est le plus d'expérience commune entre les joueurs. L'enjeu est de mettre en place une organisation qui permette d'exploiter au mieux le temps ensemble. On travaille beaucoup sur la stratégie. Le match de février (face à l'Angleterre) nous a beaucoup aidé. On sera prêt dimanche."

[12h19]

Sur le retour de Bourgarit

"Il y a la règle de trois feuilles de match. Il fait des très bons matchs avec La Richelle depuis le début de saison. Il mérite de revenir dans le groupe France; la blessure de Teddy Baubigny lui a permis d'intégrer les 23."

[12h17]

La mise au point d'Ibanez sur la "farce"

"La presse anglaise a titré: la confrontation Angleterre-France va tourner à la farce. Cette phrase a fait son chemin au sein de notre équipe toute la semaine, elle a parfois obligé, et c'est malheureux, certains de nos joueurs à justifier leur légitimité de leur sélection et à justifier l'intérêt de jouer un test-match a priori trop déséquilibré. Permettez-moi de rebondir sur cette phrase. D'abord dire que les joueurs ont été exemplaires durant la préparation et qu'ils méritent largement leur future cape. Il faut reconnaître que, vu de l'étranger, cette finale ne peut pas être vécue différemment. On peut les comprendre et je dirais presque que les Anglais ont raison. Les deux sélections nationales ne sont malheureusement pas sur une même pied d'égalité et ça ne date pas de ce match, puisque nous n'avons pas pu bénéficier de deux semaines de préparation de rang depuis le début du rassemblement. C'était notamment le cas face au pays de Galles et l'Italie? Malgré tout cela, nous sommes parvenus à gagner face au pays de Galles et à nous qualifier pour cette finale. Je crois que c'est grâce à un état d'esprit irréprochable de la part de nos joueurs, à une équipe qui s'est entraînée dur. C'est une équipe très talentueuse à laquelle on croit et qui, peut-être, renversera des montagnes dimanche."

[12h02]

Le XV contre l’Angleterre

Dulin - Raka, Moefana, Danty, Villière - Jalibert, Couilloud (cap) - Jelonch, Tolofua, Woki - Pesenti, Geraci - Aldegheri, Bourgarit, Kolingar

Remplaçants: Mauvaka, Neti, Atonio, Ducat, Macalou, Bézy, Carbonel, Barassi

[11h40]

Plusieurs changements attendus 

Fabien Galthié dévoile ce vendredi (12h) la composition du XV de France pour la finale de l'Autumn Nations Cup contre l’Angleterre, dimanche (15h) à Twickenham. Il devra se passer de Baptiste Serin et Teddy Thomas, qui ont atteint le quota de trois matchs disputés en automne. Jean-Pacsal Barraque est forfait. Baptiste Couilloud sera capitaine.