RMC Sport

XV de France: "Je le vis très mal", confie Novès

Guy Novès

Guy Novès - AFP

Dans un entretien accordé au JDD, Guy Novès ne cache pas sa tristesse et sa consternation après son licenciement pour faute grave à la tête du XV de France.

Officiellement licencié de son poste de sélectionneur du XV de France pour faute grave à le mercredi 27 décembre et remplacé par Jacques Brunel, Guy Novès ne digère pas. Interrogé par le Journal Du Dimanche, le technicien de 63 ans se montre abasourdi.

A lire aussi >> Licenciement de Novès: "des manières indignes du rugby" selon Bouscatel

"Je n'arrive pas à comprendre"

"Je le vis très mal, lance Novès. Je ne m’y attendais pas. Loin de là. Depuis que la presse m’a appris mon éviction le 21 décembre, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi je ne pourrais jamais réaliser l’objectif que nous nous étions fixé en 2016 lors de ma prise de fonction: construire un projet de jeu et un groupe de joueurs destinés à être performants non pas immédiatement, mais en vue de la Coupe du monde 2019."

"Cela me choque"

"Il a l’air de dire que je suis le responsable d’une absence de relations entre les clubs et la Fédération et qu’il faut maintenant les rétablir de façon urgente. C’est parfaitement faux, poursuit l’ancien manager du Stade Toulousain. Je tombe des nues et cela me choque. J’ai toujours ouvert Marcoussis à l’ensemble du rugby français quand cela était possible. Ma priorité a toujours été d’instaurer un climat de confiance entre les clubs et la Fédération."

A lire aussi >> XV de France: le staff de Brunel enfin officialisé

JBi