RMC Sport

XV de France: "L’équipe de France s’est améliorée", note Sexton

Battu par les Bleus à Saint-Denis, le demi d’ouverture irlandais Jonathan Sexton n’a pas cherché d’excuses et a reconnu la supériorité de l’équipe de France, qu’il a jugée en nette amélioration depuis leur dernière rencontre.

L’équipe de France a dominé l’Irlande (35-27) avec le bonus offensif, et aurait pu réaliser cet exploit dans des proportions jamais vues depuis une décennie (il y avait 35-20 à la 80e) sans un troisième essai irlandais aplati à la sirène par l’arrière Jacob Stockdale, qui se sera assez peu illustré face aux Bleus par ailleurs.

Ce troisième essai avait à ce instant du match surtout valeur d’anecdote puisque le XV du Trèfle avait déjà perdu la rencontre, et l’équipe de France le Tournoi, à cause d’une différence de points trop importante favorable à l’Angleterre (+23 au final), largement victorieuse de l’Italie (34-5) un peu plus tôt dans la journée, samedi.

>>> France-Irlande: Baille donne la raison de la métamorphose des Bleus

Sexton: "On a donné trop de points à nos adversaires"

"Il n'y a pas de regret, a réagi pour sa part le demi d’ouverture irlandais Jonathan Sexton à l’issue du match. Nous devions gagner le match de plus de sept points ou prendre le bonus en marquant quatre essais pour gagner le Tournoi. On a pris des décisions courageuses en allant en touche plutôt que de prendre les points. On a fait de notre mieux. Mais le résultat n'est pas là. On savait aussi que les Français allaient essayer de marquer le plus d'essais possible pour gagner le Tournoi. On a fait des erreurs, il y a eu du bon et du moins bon. Les conditions étaient également difficiles avec de la pluie et des ballons glissants."

Contre des Irlandais sacrément difficiles à manoeuvrer, a fortiori sous la pluie, mais qui n’auront pas su profiter de l'indiscipline français (14 pénalités concédées), un mal récurrent dans ce Tournoi, les Bleus ont eux exploité la moindre opportunité. "Mais on a surtout donné trop de points à nos adversaires, a analysé Jonathan Sexton. On n'a pas été assez précis. On a eu quatre touches à cinq mètres de leur ligne, des mêlées, mais nous n'avons pas su faire la différence sur nos temps forts. A 28-20 à douze minutes de la fin du match, on aurait pu encore y croire. C'était encore possible, mais je le répète, on n'a pas été assez précis. Il faut aussi dire que l'équipe de France s'est améliorée. On est déçus."

QM avec Wilfried Templier