RMC Sport

XV de France : Trois changements et Michalak

Sébastien Vahaamahinha

Sébastien Vahaamahinha - -

Philippe Saint-André a décidé de titulariser pour la première fois de leur carrière le troisième ligne Antonie Claassen et le deuxième ligne Sébastien Vaahammahina face à l’Ecosse, samedi. Frédéric Michalak a également été reconduit à l’ouverture.

Claassen préféré à Nyanga

Après ses deux premières sélections en Angleterre et en Irlande, Antonie Claassen va découvrir le Stade de France dans la peau d’un titulaire pour la première fois de sa courte carrière internationale. Le Castrais a été préféré à Yannick Nyanga « moins frais qu’en novembre », selon Philippe Saint-André. Le Toulousain ne s’en offusque pas : « On a envie de terminer ce Tournoi de la plus belle des manières en gagnant contre les Ecossais en faisant un match plein de la 1ere à la 80e avec des remplaçants qui font une super entrée ! »

La première de Vahaamahina, Maestri sur le pont

A l’instar de Claassen, Sébastien Vahaamahinha fêtera sa première titularisation en équipe de France. Le Perpignanais sera le quatrième partenaire de l’indéboulonnable Yoann Maestri depuis le début du Tournoi (après Papé, Suta et Samson). Car le Toulousain, incertain toute la semaine, a été déclaré apte à 100% pour le rendez-vous de samedi. « Je croise les doigts jusqu’à samedi, espère l’ancien Toulonnais. Les nouvelles ont été rassurantes au niveau des examens. J’ai bien pu travailler avec le staff médical pour ça tienne. » Indiscutable au poste, Maestri (25 ans) servira donc de guide à son jeune (21 ans) et puissant acolyte de 2m pour 120kg. « C’est un gabarit impressionnant, confirme Maestri. Il a une grosse capacité de déplacement et de franchisseur. Il a aussi une bonne dose d’agressivité. Il a tout ce qui fait un très bon joueur. »

Bastareaud retrouve sa place, Fritz incertain

Sur le banc en Irlande, Mathieu Bastareaud retrouve sa place au centre aux côtés de Wesley Fofana en remplacement de Florian Fritz, incertain en raison d’une infection à un pied. « Il ne peut pas s’entraîner depuis lundi donc, automatiquement, Mathieu commence titulaire, explique Philippe Saint-André. Et la décision entre lui et le jeune Fickou sera prise dans la journée. » Sa place sur le banc est donc aussi en suspens.

Michalak conserve l’ouverture

Sévèrement critiqué par la presse britannique, notamment, Frédéric Michalak débutera de nouveau à l’ouverture face à l’Ecosse. Philippe Saint-André lui maintient sa confiance, contre vents et marées, et conserve sa ligne de défense : « Les statistiques plaident en sa faveur. On connait le charisme de Frédéric, l’importance qu’il a dans le groupe, la solidité qu’il a. Au moins, il prend ses responsabilités, il ne se cache pas. C’est dans la difficulté qu’on voit les grands champions et que les équipes se forment. » Yannick Nyanga, son ancien coéquipier en club et ami, vient également au soutien. « La critique gratuite et complètement subjective est inutile. Il faut l’ignorer. Fred a joué plus de 40 matches en un an et il a fait que je ne sais combien de kilomètres en avion quand il était aux Sharks pour aller en Argentine et en Europe… Il ne s’est jamais arrêté et il n’a jamais été mauvais. Je ne sais pas si c’est le star-system… On sait tous que c’est un grand joueur qui a énormément de talent. Il travaille et fait tout pour amener sa pierre à l’édifice. Il faut avoir de la mesure dans tout ça. »

Le titre de l'encadré ici

La compo des Bleus contre l’Ecosse|||

Huget - Clerc, Bastareaud, Fofana, Médard - Michalak, (m) Parra - Picamoles, Dusautoir (cap), Claassen - Maestri, Vahaamahina - Mas, Kayser, Domingo.

Remplaçants : Guirado, Debaty, Ducalcon, Samson, Nyanga, Machenaud, Trinh-Duc, Fritz (ou Fickou)

Nicolas Couet avec Pierrick Taisne et Laurent Depret