RMC Sport

Yann David prêt à défier les Boks

-

- - -

Le jeune centre toulousain sera titulaire vendredi face à l’Afrique du Sud pour le premier match de la tournée automnale du XV de France.

« Il est doté d’une maturité physique hors du commun. C’est vraiment un drôle d’athlète. » Emile N’Tamack, l’entraîneur des lignes arrières du XV de France, est impressionné. Comme tous ceux qui ont croisé l’imposante carrure de Yann David (1,85 m, 105 kg). Véritable force de la nature, le Centre toulousain, originaire de Wallis et Futuna, est considéré comme l’un des plus grands espoirs de sa génération. A 21 ans, il sera titulaire avec les Bleus vendredi soir pour affronter l’Afrique du Sud en ouverture des test-matches automnaux. Une belle récompense pour celui ne comptait jusqu’ici qu’une sélection, honorée en mars 2008 lors du Tournoi des VI Nations. « Ça va faire bizarre de jouer contre les champions du monde, reconnait le jeune colosse. C’est une grosse nation du rugby. Après il faut passer au-dessus de ça et bien se concentrer sur le match. » D’autant que la rencontre promet d’être particulièrement engagée. Une perspective qui ne semble pas l’effrayer outre-mesure. « Ils jouent pour faire mal sur les impacts. Il faut qu’on soit prêt à aller à la guerre pour leur faire mal nous aussi », lance celui qui a grandi dans une famille de sportifs.

Tandis que son père lance le disque en équipe de France, sa mère brille au javelot. Mais très jeune, le petit Yann préfère s’éloigner de la piste d’athlétisme pour fouler les terrains de rugby. Il effectue ses premiers plaquages dans les équipes de jeunes du CS Bourgoin Jallieu. Sa puissance de feu interpelle immédiatement ses entraîneurs. Progressivement, il intègre le groupe professionnel et s’impose comme l’un des tauliers de l’équipe de France des moins de 20 ans, aux côtés d’un certain Mathieu Bastareaud. Après seulement douze matches de Top 14, il est appelé par Marc Lièvremont pour défier l’Italie au printemps 2008. « Il a de grosses qualités de pénétration, de vitesse, de puissance », admire le coach des Bleus. A l’intersaison, le Stade Toulousain profite des difficultés financières de Bourgoin pour récupérer le prodige. Malgré une solide concurrence, Yann David devient vite incontournable sur les bords de la Garonne. C’est d’ailleurs au Stadium de Toulouse qu’il étrennera son costume de titulaire en fin de semaine. « Ça va être sympa de jouer à la maison », sourit-il. La réciproque est moins évidente pour ses adversaires…

Alexandre Jaquin avec Laurent Depret (RMC Sport)