RMC Sport

Aubert : « Ce sont des choses qui arrivent »

Disqualifié lors de la première manche du slalom de Flachau pour avoir enfourché la dernière porte, Sandrine Aubert met sa déconvenue sur le compte d’un jour sans et pas sur une pression générée par son statut de leader de la Coupe du monde de slalom.

Sandrine Aubert : « Je n’ai jamais été dans le rythme, ni vraiment senti mes skis glisser sous moi. J’ai beaucoup trop contrôlé. C’est dommage parce que c’était une belle opportunité et je suis passée à côté. Ce sont des choses qui arrivent. Il y a des jours comme ça où on ne le sent pas. Je ne pense franchement pas que le dossard rouge a pesé. Au départ, tu n’as qu’une envie, c’est de gagner la course. Il n’y a pas plus de réflexion que ça. Quand ça se passe comme ça, c’est une fois. On pose les valises en bas de la piste et on se dit qu’on va rentrer à l’hôtel que ça n’arrivera pas deux fois. »

E.J. (RMC Sport)