RMC Sport

Fourcade : « J’ai offert une paire de skis au roi de Norvège »

Martin Fourcade

Martin Fourcade - -

Battu d’un petit dixième lors du sprint, Martin Fourcade a remis les choses au clair ce samedi en remportant haut la main la poursuite d’Oslo Holmenkollen (Norvège). Le Français en a profité pour accroître son avance au classement général et … et se faire bien voir par le roi de Norvège !

Martin, vous avez pris une belle revanche après le sprint, où vous avez été devancé d’un tout petit dixième par Tarjei Boe…

Il y avait un peu de frustration de se faire battre de la plus petite des marges sur une épreuve de biathlon, surtout que ça arrivait pour la 3e fois cette année. Ça commençait à faire beaucoup. Aujourd’hui, je suis content car il n’y a eu aucune contestation possible. C’était une superbe course et j’ai pris beaucoup de plaisir. C’est toujours génial de gagner chez les Norvégiens. Ça a un goût un peu spécial. 

Quelle est la particularité de s’imposer en Norvège ?

Le nordique ici est le sport national. Ça fait un peu bizarre quand on compare à la France. Il y a un véritable engouement autour du biathlon. C’est vraiment un régal pour nous de courir ici, où on a le tremplin de saut à skis d’Holmenkollen. Ils appellent ça leur Tour Eiffel, ça donne un peu un ordre d’idée de la popularité du nordique en Norvège.

Vous réalisez une superbe opération au classement général, où vous possédez 207 points d’avance sur Svendsen…

Ça sent bon. Ce n’est pas encore gagné car il reste six courses individuelles. Ça va être une belle bataille jusqu’à la fin. J’ai pas mal d’avance, mais il ne faut pas tomber malade. Il faut sortir une ou deux superbes courses comme celle d’aujourd’hui. Après, j’ai encore la possibilité de gagner tous les classements généraux. C’est un défi qui me tient à cœur. Pour gagner le général, je peux être moyen, mais je devrai être excellent pour gagner tous les globes de cristal à attribuer.

Avez-vous croisé le roi de Norvège Harald V, comme le veut la tradition ?

J’ai eu la chance de serrer la main du roi de Norvège aujourd’hui car c’est un honneur qui est réservé au vainqueur de la poursuite et de la mass-start. J’espère que j’aurais encore cet honneur demain. Je lui ai offert une paire de ski Rossignol pour le charrier un peu car en Norvège, ils sont très fiers de leurs skis Madshus. Demain (dimanche) sur la mass-start, il faudra que je trouve une autre idée si je serre la main du roi de Norvège.

Votre victoire vient s’ajouter à celle d’Adrien Théaux en ski alpin, de Jason Lamy-Chappuis et Sébastien Lacroix en combiné et la belle 2e place de Marie Dorin-Habert…

C’est super ! La Fédération de ski a vraiment construit de belles choses. On a des athlètes talentueux dans toutes les disciplines. C’est encore une belle journée pour le ski français. On est en hiver, on parle de ski et c’est bien !

Le titre de l'encadré ici

Belle journée aussi pour Dorin-Habert |||

Le biathlon français a vécu une bien belle journée ce samedi sur la piste d’Oslo Holmenkollen (Norvège). Outre la victoire de Martin Fourcade, Marie Dorin-Habert a décroché une superbe 2e place sur la poursuite 10 kilomètres, remportée par la Norvégienne Tora Berger. La biathlète des Sept Laux décroche son 6e podium sur le circuit et égale la meilleure performance de sa carrière (déjà en poursuite, à Presque Isle, lors de la saison 2010-2011). « Je n’ai pas trop l’habitude de monter sur les podiums (rires). Ce n’est que le 6e de ma carrière. Ce n’est pas énorme, mais c’est déjà très bien, savoure la Française. Aujourd’hui, ça a été un énorme plaisir d’avoir pu jouer devant. C’est un grand soulagement après des Mondiaux difficiles. Ça fait beaucoup de bien. Il faut continuer sur cette lancée. » Elle peut le faire dès dimanche sur la mass-start (11h30).