RMC Sport
en direct

Mondiaux de biathlon en direct: Anaïs Chevalier-Bouchet prend l'argent, Eckohff titrée sur le sprint

Anaïs Chevalier-Bouchet

Anaïs Chevalier-Bouchet - Icon Sport

Au lendemain des belles médailles d'argent et de bronze de Simon Desthieux et Emilien Jacquelin sur le sprint masculin, le Françaises tenteront de faire aussi bien sur l'épreuve féminine des Mondiaux de Pokljuka (Slovénie). Cinquième du classement de la spécialité cette saison, Anaïs Chevalier-Bouchet devra faire face aux Norvégiennes Tiril Eckohff et Marte Olsbu Roiseland ainsi qu'à la Suédoise Hanna Oberg, grandes favorites de la course.

Rendez-vous dimanche pour les deux poursuites

Merci à tous d'avoir suivi ce sprint féminin sur RMC Sport. Place dimanche aux deux épreuves de poursuite. Là encore, le clan tricolore possède de belles chances de podium et même de titre. A partir de 13h15, Simon Desthieux et Emilien Jacquelin partiront en deuxième et troisième position de la course masculine. A 15h30, ce sera au tour d'Anaïs Chevalier-Bouchet de se lancer à l'assaut de Tiril Eckohff pour rêver de l'or chez les féminines.

Le classement des Françaises

Si Tiril Eckohff a remporté le huitième titre mondial de sa carrière, les Bleues n'ont pas à rougir de leurs performances lors de ce sprint à Pokljuka. Anaïs Chevalier-Bouchet a pris la médaille d'argent devant la Biélorusse Hanna Sola. Les trois biathlètes s'élanceront avec une belle avance sur l'Allemande Denise Hermann et partent déjà favorites pour le podium de la poursuite prévue dimanche à 15h.30.

Avec une faute au tir, Justine Braisaz-Bouchet se glisse à la 21e place à une minute et 33 secondes de Tiril Eckohff. Julia Simon malgré un décevant 6/10 au tir est 23e et Anaïs Bescond (8/10 au tir) se contente de la 29e place.

Le top 5 du sprint féminin

C'est bientôt terminé pour ce sprint féminin à Pokljuka, le top 5 ne devrait plus être bouleversé:

1. Tiril Eckohff (NOR) en 21 minutes et 18.7 secondes

2. Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) à 12 secondes

3. Hanna Sola (BLR) à 14.4 secondes

4. Denise Hermann (ALL) à 22.3 secondes

5. Lisa Vittozzi (ITA) à 43.5 secondes

La joie d'Anaïs Chevalier-Bouchet après sa médaille d'argent

La Française de 28 ans va s'emparer de sa cinquième médaille lors des Mondiaux de biathlon, la deuxième lors d'une épreuve individuelle. En bronze en 2017 , déjà sur le sprint, Anaïs Chevalier-Bouchet a fait encore mieux ce samedi.

"J’étais vraiment trop bien sur les skis. Après le relais mixte je sentais que je n’’avais pas encore digéré mais vendredi je me suis dit que je tenais quelque chose, a expliqué la médaillée d'argent au micro de Eurosport. Là sur la piste c’était facile, c’était plaisant car cela allait bien. Il m’en manque une debout c’est dommage mais je suis quand même très satisfaite. Je voulais me reprendre après avoir foiré une course d’équipe. Je suis passé à autre chose, et aujourd’hui c’était bien. Cette poste me convient bien car il y a des bosses et des changements de rythme. Cette année cela me correspond. C’est cool de commencer comme ça."

L'arrivée d'Anaïs Chevalier-Bouchet en vidéo

La Française regrettera sûrement sa faute au tir debout. Sans ça, le titre n'était vraiment pas loin. Mais Anaïs Chevalier-Bouchet savourera sans doute cette superbe médaille d'argent.

Le top 5 provisoire: Eckohff vers le titre, Anaïs Chevalier-Bouchet en argent

Sauf surprise d'ici la fin de ce sprint, Anaïs Chevalier-Bouchet devrait bien s'emparer de la médaille d'argent.

Le top 5 provisoire:

1. Tiril Eckohff

2. Anaïs Chevalier-Bouchet à 12 secondes

3. Sola à 14.4 secondes

4. Hermann à 22.3 secondes

5. Roiseland à 43.5 secondes

Anaïs Chevalier-Bouchet devrait prendre l'argent

La victoire s'est jouée sur cette unique faute au tir debout de la Française. En forme sur les skis (meilleure temps provisoire), Anaïs Chevalier-Bouchet termine à 12 secondes de Tiril Eckohff mais semble capable de garder cette belle médaille d'argent. La Biélorusse Sola est 3e provisoire.

Eckohff prend la tête à l'arrivée

Impeccable de bout en bout, la Norvégienne finit sa course avec un sans-faute et le meilleur temps à l'arrivée. Denise Hermann est deuxième à 22.3 secondes.

Justine Braisaz-Bouchet en termine

Avec une faute au tir, Justine Braisaz-Bouchet en termine et se contente d'une sixième place provisoire à l'arrivée, à plus d'une minute de Denise Hermann. Pas de podium pour la Française.

Roiseland derrière Hermann à l'arrivée

En attendant Tiril Eckohff, Denise Hermann garde la tête de ce sprint à l'arrivée. Championne du monde en titre, Roiseland se contente de la deuxième place provisoire à 21.2 secondes de l'Allemande.

Anaïs Chevalier-Bouchet commet une faute sur son tir debout, le podium reste jouable

Très bien sur les skis, et en tête à son arrivée sur le pas de tir, Anaïs Chevalier-Bouchet a commis une faute. Le podium reste jouable pour la meilleure tricolore de ce sprint. Elle ressort en 3e place et à seulement 11.4 secondes de Tiril Eckohff.

10/10 pour Eckohff, bien placée pour le titre

Avec un sans-faute sur son tir debout, la Norvégienne s'est provisoirement emparée de la première place de la course après son deuxième tir. Avec 17.2 secondes sur Denise Hermann, la Scandinave ne devrait pas être loin du titre à l'arrivée.

Cruel pour Justine Braisaz-Bouchet

La Française a manqué sa toute dernière balle et se contente d'un 4/5 sur le tir debout (9/10 au total). Terrible et ses rêves de podium devraient s'envoler.

Roiseland se rate au tir débout

Deux tours de pénalités pour la Norvégienne lors de ce tir debout. La championne du monde en titre pourrait voir la victoire et même le podium lui échapper à cause de ces erreurs. Deuxième place provisoire tout de même.

5/5 pour Anaïs Chevalier-Bouchet au couché

Entrée en tête sur le pas de tir, Anaïs Chevalier-Bouchet a signé un sans-faute sur son tir couché. La Française prend la tête avec six dixièmes d'avance sur Denise Hermann. Du tout bon.

4/5 au debout pour Hermann

Impressionnante sur les skis, Denise Hermann a commis une faute sur son tir debout. La victoire peut se jouer sur cette faute de l'Allemande.

Eckohff dans le rythme

Leader du classement de la spécialité cette saison, Tiril Eckohff a signé un 5/5 sur son tir couché. La Norvégienne ressort 3e mais à seulement 5 secondes de Denise Hermann.

Deux Allemandes sur le podium provisoire

En plus de Denise Hermann, Franziska Preuss parvient aussi à se glisser sur le podium provisoire après le premier tir.

Début parfait au tir pour Justine Braisaz-Bouchet

Moins bien sur les skis, Justine Braisaz-Bouchet n'a pas commis la moindre faute sur son tir couché. Un 5/5 et une belle 5e place provisoire après le premier tir.

Sans-faute aussi pour Roiseland

La tenante du titre lance idéalement sa course avec un 5/5 sur son tir couché. Elle ressort à seulement 3.6 secondes de Denise Hermann.

5/5 pour Hermann sur le couché

En forme sur les skis, l'Allemande Denise Hermann s'est montrée impeccable sur son tir couché. Elle prend provisoirement 22 secondes sur sa première poursuivante avant l'arrivée des favorites.

Beaucoup de vent sur le pas de tir

Marketa Davidova a commis deux fautes pour le premier tir couché de la journée. La Finlandaise Mari Eder a, elle, signé un sans-faute alors que le vent souffle avec vigueur sur le pas de tir.

C'est parti pour Justine Braisaz-Bouchet

La première tricolore du jour entre piste. Pas forcément au mieux depuis le début de la saison, Justine Braisaz-Bouchet espère signer un bel exploit et se glisser sur le podium. Pour en rêver, il faudra faire le plein et signer un 10/10 au tir.

L'Allemagne en quête d'une première médaille, Roiseland en quête d'un doublé

Dans le dur depuis le début des Mondiaux, l'Allemagne espère un sursaut ce samedi. Denise Hermann s'est élancée. Du côté des favorites, la Norvégienne Roiseland, leader du classement général de la Coupe du monde et tenante du titre du sprint, est la première en lice et est partie en 11e position. Justine Braisaz-Bouchet débutera en 13e position.

C'est parti!

La première concurrente, la Tchèque Davidova s'est élancée. 98 autres participantes vont lui succéder lors des 7,5 kilomètres de ce sprint, coupés par un tir couché puis un tir debout.

Anaïs Chevalier-Bouchet revancharde

Membre du relais mixte, cinquième de sa course mercredi, Anaïs Chevalier-Bouchet était particulièrement déçue après son passage. A la lutte pour le titre, la Française a manqué sa dernière balle. Avec quatre fautes et un tour de pénalité, le relais tricolore a finalement manqué le podium. Fer de lance des féminines, Anaïs Chevalier-Bouchet aura à coeur de se rattraper et de retrouver la confiance pour la suite des Mondiaux.

Un duel Eckohff-Oberg pour le titre?

Leader de la Coupe du monde de sprint, Tiril Eckhoff partira favorite de cette course. Avec trois succès cette saison dans la spécialité, la Norvégienne se méfiera de sa compatriote Marte Olsbu Roiseland, souvent placée mais rarement gagnante, et surtout de la Suédoise Hanna Oberg. Victorieuse de trois sprints cette saison, la championne olympique 2018 de l'individuel pourrait encore se glisser sur la boîte au terme du passage des 99 concurrentes.

Anaïs Chevalier-Bouchet, meilleure chance française?

Cinquième du classement de la spécialité en Coupe du monde, Anaïs Chevalier-Bouchet représente la plus grande chance de médaille pour le clan tricolore ce samedi. Au total, elles seront quatre Françaises au départ de la course:

Justine Braisaz-Bouchet s'élancera à 14h36 et 30 secondes

Anaïs Chevalier-Bouchet s'élancera à 14h41 et 30 secondes

Julia Simon s'élancera à 14h43 et 30 secondes

Anaïs Bescond s'élancera à 15h03.

Bonjour à tous, rendez-vous à 14h30 pour le début de la course

Bonjour et bienvenue à tous. A partir de 14h30, les Françaises tenteront d'accrocher une médaille sur le sprint, première course individuelle féminine des Mondiaux de Pokljuka. Au lendemain du sacre du Suédois Martin Ponsiluoma devant Simon Desthieux et Emilien Jacquelin, les Bleues voudront aussi débloquer leur compteur de médaille.

JGL