RMC Sport

Mondiaux de biathlon: l'émotion de Jacquelin après son titre sur la poursuite

Surprenant vainqueur de la poursuite, ce dimanche lors des Mondiaux de biathlon à Antholz (Italie), le Français Emilien Jacquelin a raconté son dernier tour de folie et sa bataille avec le Norvégien Johannes Boe à RMC Sport.

Il ne s'était jamais imposé sur le circuit avant le début des championnats du monde. Mais Emilien Jacquelin a très bien choisi son jour pour briller. Grâce à un superbe 20/20 au tir et à un duel très bien négocié face au Norvégien Johannes Boe dans le dernier tour, le biathlète français a décroché ce dimanche à Antholz (Italie) le titre mondial sur l'épreuve de la poursuite.

Forcément ému, un peu décontenancé, aussi, Jacquelin a raconté cette superbe victoire au micro de RMC Sport. "C’était presque du vélo, observe-t-il. Je pensais dans le dernier tour que Johannes allait m’attaquer, vu qu’il était très rapide avant, mais on a discuté après l’arrivée et il m’a dit qu’il a laissé trop d’énergie dans les trois premiers tours. J’étais surpris, et lorsqu’il m’a laissé passer j’ai su qu’il faisait une erreur, je me suis rappelé des tactiques dans le vélo, et ça m’a aidé. C’était un dernier tour incroyable. [...] Je ne réalise pas encore, quand on me dit champion du monde ça fait bizarre, j’espère que je vais réagir assez vite…"

Fillon Maillet: "Beaucoup de déception"

Parti deuxième ce dimanche, à seulement sept secondes de Loginov, Quentin Fillon Maillet a lui plombé ses chances de titre avec un terrible 1/5 au premier tir. Finalement septième (six fautes), "QFM" était donc mécontent de sa performance. "Ce premier tir est difficile à expliquer, les balles étaient bien groupées mais en dehors de la cible pour quatre sur cinq, regrette-t-il. C’est beaucoup de déception, je vais chercher la solution à ce problème-là… C’est dur à encaisser parce que j’avais envie de bien faire aujourd’hui, j’avais beaucoup d’envie, et de grosses sensations sur les skis. C’est décevant."

En revanche, Fillon Maillet était heureux de voir le titre revenir à un compatriote. "J’ai pu suivre cette course à distance, en regardant sur les écrans géants, j’ai vu qu’il (Jacquelin) sortait avec Johannes pour la gagne dans le dernier tour, indique-t-il. Il a été plus malin, bravo à lui, c’est juste incroyable de faire une première victoire lors des championnats du monde."

CC avec LV