RMC Sport

Oberhof (mass start): Tarjei Boe s’impose après la chute de Jacquelin

Le Norvégien Tarjei Boe a remporté dimanche la mass start d'Oberhof, comptant pour la Coupe du monde de biathlon. Le Français Emilien Jacquelin a joué de malchance en cassant sa carabine après une chute.

Une chute lourde de conséquences. Le malheureux Emilien Jacquelin, en tête à mi-parcours de la mass start à Oberhof, comptant pour la Coupe du monde de biathlon, est tombé ce dimanche. "C’était une descente qui était assez rapide, assez gelée, a-t-il raconté à la chaîne L'Équipe. Dans un virage à 180 degrés, j’essaye de voir où en est Tarjei Boe derrière moi." Malheureusement pour lui, une demie seconde d'inattention l’envoie au sol.

"Ce n’est pas très grave, ça arrive. Sur le coup, je me dis: 'tu restes dans ton schéma', a confié la révélation de la saison dernière. Et puis finalement, quand tu te rends compte qu’il y a quelque chose qui ballotte derrière, dans ton dos, tu sais que la carabine est cassée. Deuxième coup dur. Tout s’enchaîne entre les émotions, la frustration. Et puis même physiquement, quand on s’arrête comme ça, de relancer après une chute..."

Deuxième victoire de la saison pour Tarjei Boe

L’incident l’a totalement déboussolé. Même s'il a limité les dégâts avec sa carabine de réserve en ne commettant qu'une petite erreur, Jacquelin a eu du mal à reprendre ses esprits sur la piste et n'a fini que 14e. Les Bleus ont tout de même réussi à glisser deux d'entre eux dans le Top 10: Simon Desthieux (9e) et Quentin Fillon-Maillet (10e).

Auteur d'un 19/20 au tir, Tarjei Boe (32 ans), vainqueur du classement général en 2011, a signé sa 2e victoire de la saison et la 11e de sa carrière en devançant l'Autrichien Felix Leitner et le Suisse Benjamin Wegger. Son frère cadet Johannes (27 ans), double tenant du gros globe de cristal, a lui conservé sa position de leader de la Coupe du monde malgré une piètre performance à la carabine (4 fautes) et une décevante 7e place. 

QM avec AFP