RMC Sport

Des Français en manque de repères

-

- - -

Les championnats du monde de patinage débutent ce mercredi avec le programme court messieurs à partir de 11h30. C’est une équipe de France perturbée par le report de la compétition en raison du séisme au Japon qui se prépare à défendre ses chances à Moscou.

Cette fois, ça y est ! Après l’annulation des championnats du monde de patinage artistique le mois dernier en raison du terrible séisme au Japon, le gratin mondial se retrouve à partir de mercredi pour en découdre à Moscou. Champion d’Europe il y a trois mois à Berne (Suisse), Florent Amodio se présente en chef de file de l’équipe de France alors qu’il ne participe qu’à ses deuxièmes mondiaux. De là à prétendre à une place sur le podium, le patineur de 20 ans reste prudent. « Je n’ai pas l’habitude de me donner une place, glisse l’élève de Nikolai Morozov. Je sais qu’en faisant mon boulot, ça se passera bien. Je ne me monte pas la tête. »

S’il fait preuve de modération, c’est en partie parce qu’Amodio a dû se préparer sans son entraîneur qu’il n’a plus vu depuis deux mois. Et ce n’est qu’en début de semaine dernière qu’il a rejoint la capitale russe. Pas facile dans ces conditions de défendre son nouveau statut. D’autant que se présenteront sur sa route les trois hommes présents sur le dernier podium mondial : le Japonais Daisuke Takahashi, le Canadien Patrick Chan et son compatriote Brian Joubert, champion du monde en 2007 mais contrarié par des douleurs à un genou qui amenuisent considérablement ses chances.

Joubert souffre d'un genou

Des inquiétudes également pour le couple Nathalie Péchalat-Fabian Bourzat qui débute vendredi. Le duo champion du monde en danse sur glace est également suivi depuis trois ans par un entraîneur russe, Alexander Zhulin, et s’entraîne à Moscou. Il a fallu se concentrer sur ce nouvel objectif. « D’un seul coup, on s’est retrouvé sans motivation, sans objectif, avoue Nathalie Péchalat. On a alors commencé à travailler pour l’année prochaine, pour se redonner envie. » Il faudra pourtant donner le meilleur pour exister parmi les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir et les Américains Meryl Davis et Charlie White. Quant à la jeune Maé Bérénice Méité (16 ans), elle sera la seule représente chez les dames avec comme objectif d’apprendre face aux meilleures. 

Le titre de l'encadré ici

Le programme du mercredi |||

11h30-15h55: programme court messieurs
Brian Joubert (26 ans), Florent Amodio (20 ans)

17h30-21h10: programme court couples
Adeline Canac (20 ans)-Yannick Bonheur (28 ans)