RMC Sport

Jean-Baptiste Grange : « Sur un petit nuage »

-

- - -

Après ses victoires à Alta Badia et Wengen, le skieur de Valloire était attendu sur la mythique Streif de Kitzbühel. Bingo ! et nouvel exploit qui le hisse au rang d’épouvantail du slalom mondial.

« JB », vous étiez attendu, dans la peau du favori après vos victoires à Alta Badia et Wengen… Comment avez-vous vécu cette pression ?
Ce n’est jamais facile, mais en ce moment j’ai la confiance, je reste sur deux victoires. C’est une situation que petit à petit je commence à gérer. Aujourd’hui, ça s’est très bien passé, je suis sur un petit nuage en ce moment, et j’espère que ça va durer le plus longtemps possible.

Le Suédois Jens Byggmark a fait une très bonne seconde manche. Saviez-vous qu’il fallait aller très vite pour gagner ?
Non, je ne connaissais pas du tout les temps. Julien Lizeroux (4e) partait deux dossards devant moi, et je ne savais pas ce qu’il avait fait. Je préférais ne pas savoir et rester dans ma course. Byggmark peut aller très vite, il a gagné les deux derniers slaloms qui se sont courus à Kitzbühel, mais j’ai encore fait une grosse course, et je suis content d’être devant lui.

Souvent vous téléphonez à votre maman entre deux manches… L’avez-vous fait aujourd’hui ?
(rires) Non, pas cette fois. Ce n’est pas une recette miracle. A chaque course, il y a un effort à faire. Je n’ai pas eu besoin d’appler ma mère pour que ça se passe bien. Tant mieux…

Mardi vous remettez ça mardi à Schladming en Autriche, plus que jamais dans la peau du grand favori…
Je vais essayer de rester sur les mêmes dispositions et j’espère que ça va le faire.

Julien Lizeroux, qui réalise sa meilleure performance avec une 4e place au pied du podium…
Julien monte vraiment en puissance, je le vois faire un podium bientôt. Pour moi, c’est un allié très précieux, c’est quelqu’un que j’apprécie vraiment. J’espère qu’on aura l’occasion d’être tous les deux sur le podium avant la fin de la saison.

La rédaction-Intégrale Sport (R. Massé)