RMC Sport

« La Fédération française est incapable de faire son travail »

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Entraîneur des patineurs de vitesse tricolores, le Néerlandais Bart Veldkamp est atterré par les tentatives de dédouanement de la Fédération française des sports de glace. Et lui attribue l’entière responsabilité du fiasco aux JO.

Bart Veldkamp, quelle est la situation entre vous, la Fédération française et la direction technique ?

J'essaie d'aider certains patineurs français en les entraînant. J'ai tenté de leur expliquer (la Fédération française) un certain nombre de règles et il y a eu des erreurs en inscrivant les athlètes sur la start-list des JO. J'ai été très surpris quand j'ai lu dans la presse que ce n'était pas de leur faute, mais que c'était une erreur de ma part de ne pas avoir inscrit des athlètes français sur la liste des Jeux. Ça me fait rire…

Êtes-vous surpris par cette façon de communiquer de la Fédération française pour justifier son erreur ?

C'est vraiment triste. J'ai essayé de leur expliquer les règles des qualifications. Je leur ai envoyé le déroulé des qualifications. Ils essaient d'utiliser ça contre moi. Je n'ai jamais vu ça depuis 10 ans, depuis qu'il y a ces qualifications. Mais je ne suis pas là pour me battre contre quelqu'un, je suis juste là pour aider.

Comment qualifiez-vous le comportement de la Fédération française des sports de glace avec le patinage de vitesse ?

Ils sont incapables de faire leur travail de la bonne façon. Normalement, la Fédération devrait tout faire pour aider les athlètes. On ne devrait parler que de patinage, avec de belles histoires. Je ne pense pas que ce soit la faute des mecs. Ils s'entraînent, ils en veulent toujours plus. Si de génération en génération, ils sont démotivés par leur propre Fédération, c'est qu'il y a un problème quelque part.

C'est la première fois que vous voyez ce genre de situation entre une Fédération et ses athlètes ?

C'est la première fois que je vois cette situation dans cette proportion ! Les Français sont de bons patineurs. Il y a des athlètes qui peuvent prétendre au Top 10 mondial et au Top 5 européen. C'est vraiment triste que certains patineurs ne puissent pas participer à la compétition. Ils ne peuvent pas rêver d’une médaille et la Fédération utilise ces manières de se justifier pour masquer son erreur.

A lire aussi : 

>> JO : Une fédération qui patine

>> JO - Fernandez : « En droit de courir »

>> JO : Gailhaguet se défend pour E.Fernandez

Propos recueillis par François Giuseppi à Sotchi