RMC Sport

La résurrection de Clarey

Le skieur de Tignes s'est offert son premier podium à bientôt 29 ans.

Le skieur de Tignes s'est offert son premier podium à bientôt 29 ans. - -

Gravement blessé aux deux genoux il y a un an, le Français Johan Clarey s’est offert samedi le premier podium de sa carrière en prenant la troisième place de la descente de Val Gardena.

L’effet Patrice Morisod ne s’est pas fait attendre longtemps. Appelé au chevet du groupe de vitesse masculine française, en pleine déliquescence, le gourou suisse a assisté au premier podium de la carrière de Johan Clarey, samedi à Val Gardena. Une troisième place aux allures de renaissance pour le skieur de Tignes. Le 8 janvier dernier, jour de ses 28 ans, Clarey avait dû tirer un trait sur le reste de sa saison suite à une chute sur la face de Bellevarde, à Val d’Isère. Verdict : rupture du ligament croisé antérieur au genou droit et lésion du ligament latéral interne au genou gauche.

Remonté sur les skis en juillet, il avait vécu un difficile retour à la compétition avec une 52e place lors de la descente d’ouverture à Lake Louise, en novembre dernier. Avant deux tops 20, lors des descente (16e) et super-G (17e) de Beever Creek, annonciateurs de jours meilleurs. Onzième sur la même piste il y a un an, Clarey a profité de conditions favorables aux petits dossards pour s’illustrer dans l’ancien jardin de son compatriote champion olympique Antoine Dénériaz, lauréat en 2002 et 2003.

Une semaine après une étape de Val d’Isère traversée dans l’anonymat par les Tricolores, cette troisième place remet du baume au cœur aux Bleus, éclipsés par les performances des filles. A deux mois des JO de Vancouver, la France s’est peut-être trouvé un autre skieur capable de combler une partie du vide laissé par Jean-Baptiste Grange.

Pas beaucoup mieux lotie sur le front des blessures, l’équipe canadienne a elle enregistré la victoire de Manuel Osborne-Paradis. Le skieur de Vancouver, déjà vainqueur du super-G de Lake Louise il y a trois semaines, s’est imposé devant l'Autrichien Mario Scheiber, Clarey partageant la troisième marche du podium avec le Suisse Ambrosi Hoffmann.

La rédaction