RMC Sport

La Russie se paye les Etats-Unis… à coup de crosses !

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Dérivé du hockey sur glace, le hockey sur luge est l’un des sports les spectaculaires des Jeux Paralympiques. A Sotchi ce mardi, le choc entre la Russie et les Etats-Unis (2-1) a d’ailleurs tenu toutes ses promesses.

La Russie tient sa revanche. Battus par les Etats-Unis lors du tournoi olympique de hockey sur glace, les Russes ont repris l’ascendant sur leur meilleur ennemi (sur fond de crise ukrainienne), ce mardi à Sotchi, dans le cadre du tournoi paralympique de hockey sur luge. Une victoire sur le fil (2-1), qui a surtout permis aux non-initiés de découvrir une discipline (l’équivalent du hockey sur glace chez les valides) où l’on ne se ménage pas. Et où, surtout, les bourre-pif, gnons et autres coups de crosses volent très haut !

« Moi, j’ai eu le coup de foudre pour ce sport suite à un match que j’avais vu aux Jeux de Turin, se souvient Frédéric François, skieur handisport français engagé à Sotchi. C’était Canada-Norvège. J’avais trouvé ça énorme. Les mecs se foutent sur la tronche et c’est assez drôle ! »

Pic à glace et bec cloué

Pour s’agripper à la glace et effectuer des virages, les hockeyeurs s’aident d’un pic. Un accessoire qui rend parfois « gore » ce sport qui fait actuellement recette, à Sotchi. « Ça reste de la petite blessure mais j’ai quand même le souvenir de m’être pris un pic à glace dans la jambe, poursuit Frédéric François. Mais bon, c’était cadeau, quoi ! »

« Ca reste un sport physique, souligne de son côté Cyril Moré, lui aussi ancien joueur de hockey sur luge reconverti skieur. Avec Frédéric, on a quand même réussi à cramer un joueur de hockey valide ! Je crois qu’en 10 minutes, on l’a complètement séché. Il avait une motivation de dingue mais il n’a pas tenu le coup. » Ou comment clouer le bec à tous ceux qui douteraient encore de la légitimité des Jeux Paralympiques et de ses disciplines associées.

GM (avec CG à Sotchi)