RMC Sport

Lamy-Chappuis encore en réglages

Jason Lamy Chappuis

Jason Lamy Chappuis - -

Cinquième en individuel et quatrième par équipes, Jason Lamy-Chappuis a manqué de peu le podium à Kuusamo, première étape de la Coupe du monde de combiné nordique. Mais le Français ne s’inquiète pas et préfère retenir sa bonne forme physique.

L’absence de Jason Lamy-Chappuis sur un podium peut vite être assimilée à une déception, tant il a pris l’habitude de les collectionner ces dernières années. Certes, « Flying Jason » a débuté sa saison par un envol en douceur à Kuusamo (Finlande), avec une cinquième place en individuel samedi et une quatrième sur l’épreuve par équipes ce dimanche. Mais l’homme aux 23 victoires a déjà prouvé qu’il pouvait batailler pour grimper sur la « boîte ». A 20 secondes d’Eric Frenzel et de la victoire samedi, le Jurassien et sa bande ont échoué à 30 secondes de la troisième place de l’épreuve collective, remportée par la Norvège. « Jez » est déjà au contact des meilleurs et le calendrier de cette année olympique est assez chargé pour le rassasier en podium.

« Le résultat de ce week-end est correct, témoigne le skieur français. On pouvait mieux faire, que ce soit sur l’épreuve par équipes ou en individuel. J’aurais pu être un peu meilleur au tremplin ou sur les skis. Mais je suis dans le coup. J’étais à 20 secondes de la victoire en individuel, c’est bien. Le but, c’était vraiment d’être dans le coup, même s’il n’y a pas de podium à la clé. Je sais que j’ai le niveau pour faire des podiums. J’ai une ou deux choses à améliorer. Je dois encore travailler, mais il n’y a pas de problème. » Pas de quoi s’inquiéter alors. Surtout que le quadruple champion du monde a encore une belle marge de progression sur le tremplin.

« Un podium dès le week-end prochain »

« La préparation semble bonne, même si on n’a pas effectué beaucoup de sauts sur neige pour l’instant. Ça pêche un peu de ce côté-là. On a fait le choix de partir à Lillehammer pour un stage avant la saison, explique le futur porte-drapeau de la délégation tricolore aux JO de Sotchi. Mais il y a eu des problèmes de neige et on a pu sauter que les deux derniers jours. On est trois ou quatre nations dans ce cas-là. Mais on va pouvoir sauter avant la prochaine Coupe du monde à Lillehammer. La saison est lancée et je pense qu’en réglant les petits détails techniques au tremplin et en gagnant un peu en ski de fond, on peut jouer le podium dès le week-end prochain. » Lillehammer, une piste que « Jez » connaît par cœur. Depuis le début de sa carrière, le skieur de Bois d’Amont est déjà monté six fois sur un podium dans la station norvégienne, dont deux fois sur la plus haute marche.

A lire aussi :

>> Manificat : « Important d’engranger de la confiance »

>> M. Fourcade marque déjà son territoire

>> En piste pour Sotchi

Alexandre Mispelon