RMC Sport

Lamy Chappuis finit l’année en beauté

Jason Lamy Chappuis

Jason Lamy Chappuis - -

En difficulté sur les deux dernières courses, Jason Lamy Chappuis a rectifié le tir ce dimanche en décrochant à Schonach la 25e victoire de sa carrière. Le Français va maintenant profiter de la trêve hivernale pour effectuer des réglages sur le tremplin.

Jason Lamy Chappuis passera tranquillement les fêtes au chaud. Le Français a fini l’année 2013 sur une bonne note ce dimanche à Schonach (Allemagne), en allant chercher la 25e victoire de sa carrière en Coupe du monde. Un succès ô combien important, qui permet au champion olympique de Vancouver de se rassurer après deux épreuves individuelles compliquées (22e à Ramsau, 14e la veille). Irrégulier sur le tremplin depuis le début de saison, le porte-drapeau de la délégation tricolore aux JO Sotchi (7-23 février) a profité de l’annulation de l’épreuve de saut le matin (en raison d’un vent trop puissant) pour partir en cinquième position, grâce à son saut de réserve de vendredi. Sur les skis, on le sait, Jason Lamy Chappuis est toujours aussi imbattable. Mais pour ceux qui en doutaient, le quadruple champion du monde en a encore fait la démonstration.

Parti avec 29 secondes de retard sur la tête de course, le Français a rapidement refait son retard sur les leaders. Une fois dans le peloton de tête, il a attendu le sprint final pour imposer sa loi, comme il sait si bien le faire. Un scénario digne de celui de Vancouver, où il avait été sacré champion olympique malgré un concours de saut moyen (5e). « Ce n’était pas facile car les deux derniers individuels ne s’étaient pas bien passés, a reconnu l’intéressé dans l’Intégrale Sport sur RMC. Ça fait plaisir de retrouver la victoire. On a eu des conditions dantesques, avec du vent et de la pluie, mais c’était une très, très belle course. »

Lamy Chappuis : « Pas assez constant au saut »

Une victoire donc précieuse pour le Bois-d’Amoniers, qui grappille quelques points et remonte à la troisième place du général de la Coupe du monde. Lamy Chappuis profite de la huitième place de l’Allemand Eric Frenzel, porteur du dossard jaune, pour revenir à 91 points. « Il y avait Frenzel qui était 20 secondes devant moi. L’objectif était de le rattraper car il est en tête de la Coupe du monde de combiné, raconte le Français. Je l’avais en point de mire devant et j’avais vraiment envie de le rattraper. Et ça s’est joué au sprint sur la fin. En général, quand ça se termine au sprint, ça se passe bien pour moi. L’objectif des Coupes du monde est de prendre confiance marche après marche jusqu’aux JO. Ce n’était pas la joie en ce moment, mais finir 2013 sur une bonne note, c’est super. Toute l’équipe est contente et on sait qu’on est sur la bonne voie. »

Cette deuxième victoire de la saison arrive au bon moment pour « Jez ». S’il va passer les fêtes de Noël en famille, le Français va ensuite profiter de la trêve pour peaufiner certains réglages, notamment sur le tremplin, son point faible depuis le début de l’hiver. « J’arrive à faire des bons sauts, mais je ne suis pas assez constant, estime le triple vainqueur de la Coupe du monde. Il y a deux semaines, je fais deuxième du concours de saut, là je fais cinquième. Je peux faire des bons sauts, mais avec un saut moyen, je suis tout de suite 20e ou 25e. L’objectif des deux semaines avant Chaux-Neuve (11-12 février) sera de régler ce petit problème technique au tremplin. » Une fois le saut réglé, nul doute que Lamy Chappuis déploiera ses ailes pour s’envoler jusqu’à Sotchi. 

Alexandre Mispelon