RMC Sport

Lamy-Chappuis : « On va être ultra-motivé »

Jason Lamy-Chappuis

Jason Lamy-Chappuis - -

Jason Lamy-Chappuis n’est pas parvenu à monter sur le podium ce samedi devant son public de Chaux-Neuve (6e place en individuel). Le Français espère prendre sa revanche dimanche sur l’épreuve par équipes.

Jason, quelle est votre réaction après cette 6e place ?

L’objectif était de finir sur le podium. C’est raté… pour 7 secondes. Il ne manquait pas grand-chose, un peu de jus. Ce matin (samedi), je perds une trentaine de secondes au tremplin. J’ai tout donné sur la course de ski de fond mais sur le dernier kilomètre, je n’avais plus les jambes pour suivre. Je n’ai rien à regretter sur la course de fond. Si j’étais parti devant, avec le groupe de tête, ça aurait été bien plus facile.

Le public était venu en nombre pour vous supporter…

Le public, c’était quelque chose de fou. J’avais des frissons dans la bosse, tellement ça criait fort. Je n’entendais rien aux consignes des coachs. Je m’en foutais car j’étais poussé par le public. Je fais le plus mauvais résultat de ma saison. Mais je retiens la manière dont j’ai couru aujourd’hui. Je ne finis vraiment pas loin. Je vois les gens arriver dans la dernière ligne droite. Je suis juste derrière, c’est un peu frustrant de terminer si près.

Courir à domicile n’ajoute-t-il pas une pression supplémentaire ?

C’est vrai que j’ai la pression ici. Mais je suis le premier à me la mettre car j’ai envie de bien faire et de donner du plaisir à ce public. Il y avait encore énormément de monde aujourd’hui sur le bord de la piste. J’ai tout donné sur la piste de ski de fond mais je n’ai pas fait le saut qu’il fallait.

Comment expliquez-vous vos moins bonnes performances en saut ?

Il faut toujours rechercher l’équilibre entre le saut et le fond. Si on prend un peu de muscle et de puissance sur le haut du corps pour le ski de fond, on va être un peu plus lourd et ça va être un peu plus difficile pour le saut. Sur les deux dernières années, l’objectif était de progresser en fond, ce que j’ai très bien fait. Mais je ne pense pas avoir le même niveau de saut qu’il y a deux ans. J’ai pris deux ou trois kilos et en l’air, ça se ressent vite.

Il vous reste l’épreuve par équipes pour monter sur le podium…

Avec Sébastien (Lacroix), on a fait une belle course d’équipe aujourd’hui. On a une revanche à prendre. Aujourd’hui, ça n’a pas voulu sourire. On visait tous les deux le podium. Mais on le fera en équipe demain. Le dimanche, je suis généralement plus en forme que le samedi. On va être ultra-motivé pour demain. 

Propos recueillis par Pierrick Taisne à Chaux-Neuve