RMC Sport

Lizeroux : « Content de la manière »

-

- - -

Seulement 25e du super-combiné de Val d’Isère, à cause d’une grosse faute en super-G, Julien Lizeroux préfère retenir le niveau affiché lors de la manche de slalom.

Julien Lizeroux, quel est votre sentiment après ce super-combiné ?
Plusieurs sentiments sont réunis. En terme de résultat, ce n’est évident pas une bonne course quand on finit 25e. Mais quand je vois la physionomie de mon super-G et ma manière de skier sur le slalom, je suis quand même plutôt content. C’est entaché d’une faute sur le plat final, qui me coûte une bonne seconde. Ça aurait pu être pas mal mais ça me donne quelques certitudes au niveau de mon potentiel pour le slalom d’Alta Badia la semaine prochaine. Je préfère ne retenir que ce gros point positif.

Avez-vous été perturbé par les blessures qui ont touché l’équipe de France à Beaver Creek la semaine dernière (Fanara, Dalcin et Grange, out pour les JO) ?
C’est sûr qu’on a appris pas mal de mauvaises nouvelles cette semaine. J’avais peut-être un peu moins d’énergie aujourd’hui à cause de tout ça. Je vais prendre le temps de digérer mais aussi de me faire plaisir parce que le week-end n’est pas terminé. Ensuite, on va tourner la page et repartir pour de nouvelles aventures. Il y a certainement plus d’attentes me concernant désormais mais pas plus de pression. Comme je le dis souvent, je n’ai pas attendu après ça pour avoir de la pression et des ambitions.

Jean-Baptiste Grange vous manque-t-il ?
On parle de Jean-Baptiste tout le temps mais il y a aussi Thomas (Fanara) et Pierre-Emmanuel (Dalcin), qui manquent à cette équipe de France. Alors oui, il y a un vide mais il faut que les jeunes évoluent. Ce sont les aléas du sport de haut niveau. J’espère qu’on va laisser les blessés de côté et qu’on va pouvoir continuer à travailler sereinement.

E.J. (RMC Sport)