RMC Sport

Mondiaux de ski de fond: le relais français encore bronzé

La joie de l'équipe de France à l'arrivée de Jules Lapierre

La joie de l'équipe de France à l'arrivée de Jules Lapierre - Iconsport

Privée de podium depuis le début de ces Mondiaux en Allemagne, l'équipe de France de ski de fond a remporté une magnifique médaille de bronze ce vendredi, sur le relais 4x10km. La médaille d'or revient à la Norvège qui a devancé la Russie sur la fin de course.

C’est un abonnement au bronze. Et une énorme joie pour tout le ski de fond français. Après huit jours sans médaille, le relais 4x10km français a décroché le bronze aux championnats du monde à Oberstdorf, en Allemagne. Hugo Lapalus, Maurice Manificat en classique, suivis de Clément Parisse et Jules Lapierre en skating, ont terminé 3es derrière l’inévitable Norvège de la star Johannes Klaebo et la Russie.

C’est la 18e médaille d’or en relais pour les Norvégiens. Les Bleus, eux, montent pour la 3e fois sur la 3e marche du podium aux championnats du monde après 2015 et 2019. Une 3e place qui leur colle aux skis avec également les deux médailles de bronze olympiques à Sotchi en 2014 et Pyeongchang en 2018. C’est la 5e médaille de bronze pour Maurice Manificat avec ce relais, le seul relayeur présent sur toutes les médailles mondiales et olympiques.

La Norvège et la Russie ont bataillé pour la vicoire

Dans la lutte pour le podium dès le début de la course, les Bleus sont allés chercher la médaille de bronze dans le dernier tour grâce à un excellent relais de Jules Lapierre. Sur la dernière bosse, l'ultime relayeur a réalisé une accélération pour décrocher le podium.

À l’avant de la course, la Norvège et la Russie ont bataillé pour se départager, jusqu'au dernier kilomètre. Finalement, la médaille d’or est revenue à l’équipe de Norvège, grâce à un coup de bluff de Johannes Klaebo, qui dans le dernier tour a laissé revenir son concurrent russe, le numéro 1 mondial Alexander Bolsunov, avant de lancer une dernière attaque pour aller chercher la victoire.

ALR avec Julien Richard