RMC Sport

Alexis Pinturault, le petit exploit d’un surdoué

-

- - -

Pour son premier Super-G en Coupe du monde, le jeune skieur de Courchevel est entré dans son premier Top 10.

Trois ans que le ski français attend de le voir à l’œuvre. A 19 ans, Alexis Pinturault a créé la sensation ce samedi matin à Hinterstoder (Autriche). Désavantagé par son dossard lointain (le 62), Pinturault a finalement obtenu une superbe 6e place dans le Super-G, à 1''24 du vainqueur autrichien Hannes Reichelt. « C'était un tracé assez tournant avec une bonne partie technique, confie le double champion du monde juniors du slalom géant. Je me sentais capable de faire quelque chose, mais pas à ce point-là ! Une place dans les dix, c'est une agréable surprise. »

Au sein des équipes de France, Alexis Pinturault est considéré comme un surdoué, avec énormément de talent et une incroyable polyvalence. Il peut même battre les records de titres de champions du monde junior de Benjamin Raich ! Depuis toujours, il est mené à la baguette par son père Claude, propriétaire de l'Annapurna, l'un des grands hôtels de luxe de la très chic station de Courchevel. Un papa qui fait partie des grandes gueules locales. Après ce premier exploit, son fils est désormais attendu ce dimanche lors du géant, toujours à Hinterstoder. Il devient aussi un sérieux candidat pour briguer une place aux Championnats du monde, qui commencent mardi à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne). « Ce n'est pas un objectif, mais ce serait la cerise sur le gâteau, tranche le natif de Moutiers (Savoie). Mon but, c'est d'abord de remporter le classement de la Coupe d'Europe (dont il est l'actuel leader, ndlr) et de marquer des points en géant et super-G en Coupe du monde. » C’est déjà fait, en attendant une suite que beaucoup d’observateurs jugent brillante.