RMC Sport

Crétier : « Théaux, bon signe pour les JO »

-

- - -

Jean-Luc Crétier estime qu’Adrien Théaux, quatrième ce dimanche sur la descente de Bormio, a les capacités pour aller chercher l’or à Sotchi. Le membre de la Dream Team RMC Sport a aussi apprécié la 10e place d’Anne-Sophie Barthet à Lienz.

Adrien Théaux est en grande forme en ce début de saison. Déjà auteur de deux podiums (à Lake Louise et Val Gardena), le Français a pris une belle quatrième place ce dimanche sur la descente de Bormio (Italie), remportée par le Norvégien Aksel Lund Svindal. Notre consultant Jean-Luc Crétier estime que le début de saison prometteur du skieur de Val Thorens peut laisser entrevoir de belles choses pour Sotchi.

« C’est plutôt bon signe car il n’est qu’au pied de la boîte. Il peut rester 4e jusqu’à Sotchi, comme ça, il aura tellement eu les boules pendant un mois qu’il gagnera aux Jeux (rires), plaisante le champion olympique de Nagano (1998). A Sotchi, c’est une piste de descente qui lui convient à merveille car elle est à la fois technique et exigeante. A l’image de ce qu’il a fait aujourd’hui à Bormio ou la semaine dernière à Val Gardena, je pense qu’il a le physique pour aller chercher une très belle médaille. A lui d’être intelligent pour être fin prêt début février pour la descente des Jeux. »

Crétier : « Barthet ? C'est de bon augure »

De son côté, Aksel Lund Svindal a confirmé son leadership en allant chercher la 25e victoire de sa carrière en Coupe du monde, déjà la 4e de la saison. Le champion du monde de la spécialité est plus que jamais favori pour succéder à Didier Defago aux JO de Sotchi. « Il faut toujours un patron, il faut toujours un favori. Je pense que Svindal porte très bien le maillot rouge, mais la descente des Jeux reste une course d’un jour, estime Jean-Luc Crétier. On sait aussi que Svindal n’est pas attaquable. Les autres skieurs vont le laisser faire tout le mois de janvier. Il va faire ce qu’il a à faire et les autres vont se préparer correctement. Le jour de la descente des Jeux, il sera peut-être un peu émoussé, alors que les autres seront au pic de leur orgueil. Et ça pourra très bien jouer dans l’autre sens. »

Anne-Sophie Barthet redonne un peu le sourire au ski féminin français, touché par une avalanche de blessures depuis le début de saison. Dixième du slalom de Lienz, la skieuse de Courchevel réalise son meilleur résultat dans cette discipline depuis 2011 et confirme sa belle forme sur les entraînements. « Chez les filles, il faut essayer de remplacer les leaders. Anne-Sophie Barthet était déjà en forme sur le géant, elle l’a confirmé aujourd’hui avec cette belle 10e place, assure Crétier. Elle a connu quelques problèmes de blessures au début de saison. L’équipe féminine est en totale reconstruction depuis les forfaits de ses leaders. Il faut faire avec. Le mois de janvier va être super important et intéressant. C’est de bon augure pour le mois de février. »

A lire aussi :

>> Théaux, la régularité avant l’envol ?

>> Barthet : « Le travail paye et ça se voit enfin ! »

>> En piste pour Sotchi

La rédaction