RMC Sport

Jeux Paralympiques : « Abraracourcix », un chef en or

Vincent Gauthier-Manuel

Vincent Gauthier-Manuel - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après l’argent et le bronze, Vincent Gauthier-Manuel, surnommé « Abraracourcix », a décroché l’or en slalom géant debout ce samedi aux Jeux paralympiques de Sotchi. Une récompense pour ce proche de Jason Lamy-Chappuis.

Il courrait derrière depuis quatre ans. Vincent Gauthier-Manuel a décroché le premier titre olympique de sa carrière ce samedi, en remportant le slalom géant debout aux Jeux paralympiques de Sotchi. Après l’argent en slalom et le bronze en descente, le skieur de 27 ans touche enfin le graal, qui lui avait échappé à Vancouver quatre ans plus tôt (2e du Super G et du super-combiné, 3e du géant en ski debout).

Surnommé « Abraracourcix », comme un pied de nez à son handicap (il est né sans avant-bras gauche), le porte-drapeau de la délégation française a paradé comme un chef sur la piste russe. « Il faut vraiment se donner à fond et poser un peu le cerveau tout en gardant ces points techniques qui font qu’on reste dans la piste, explique-t-il. Je suis vraiment content de mes deux manches. Je vais partager ça avec mes proches. Je suis vraiment fier de ce que j’ai fait. C’est cool pour l’équipe aussi parce qu’on fait de bons Jeux. »

Dans la même classe que Lamy-Chappuis et Bescond

Avec sa troisième breloque, il porte en effet le total de l’équipe de France à 9. Un rendement loin d’être surprenant pour le Jurassien, élevé dans une émulation de haut-niveau autour de son ami Jason Lamy-Chappuis et de la biathlète Anaïs Bescond. « J’étais dans la même classe qu’eux, rappelait-il avant les Jeux. On a été guidé par la génération d’avant. Ça nous donnait envie étant petits. On s’est tiré la bourre avec les copains, on a développé l’esprit de compétition. » Il était d’ailleurs présent dans la salle polyvalente de Bois d'Amont en février dernier pour encourager son ami « Jez » lors des JO. Mais ce samedi, c’est Vincent Gauthier-Manuel qui triomphe sur son bouclier.

A lire aussi :

>>> Sotchi (ski nordique) : Les Bleus bronzés

>>> Fourneyron compare Bochet à Killy

>>> Phénoménale Bochet !

NC avec CG à Sotchi