RMC Sport

Kitzbühel : Pinturault en panne sèche

Alexis Pinturault

Alexis Pinturault - -

Quinzième du slalom de Kitzbühel ce dimanche, Alexis Pinturault termine sur les rotules son mois de janvier plus que chargé. Auteur d’un nouveau podium en combiné, il a décidé de faire une croix sur le slalom parallèle de Moscou.

Alexis Pinturault a les spatules lourdes… Après avoir enchaîné neuf courses durant le mois de janvier, le skieur de Courchevel a besoin de recharger les batteries. Seulement 15e ce samedi lors du slalom de Kitzbühel, le Français accuse certainement le contrecoup de son enchaînement Adelboden, où il était revenu avec un petit virus, Wengen et Kitzbühel. Son retour sur les épreuves de vitesse et ses grands débuts sur l’exigeante Streif ont peut-être montré les limites physiques du jeune skieur tricolore (21 ans). « J’ai rarement été aussi fatigué, avoue le Savoyard. Dans la tête, ça allait encore mais dans les cuisses, je sentais que je n’avais aucun jus. J’essayais le plus possible de me relâcher et de m’étirer. Mais quand il n’y a plus de jus, il n’y a plus de jus. »

Du coup, Alexis Pinturault a décidé de zapper le slalom parallèle du City Event de Moscou, le 29 janvier, où il avait décroché sa première victoire en Coupe du monde l’an dernier. « Je vais me reposer pour les Mondiaux, explique-t-il. Je vais faire l’impasse pour revenir plus grand après. Je veux claquer quelque chose de grand à Schladming. » La « pépite » du ski français peut tout de même se réjouir de ramener un nouveau podium dans ses valises. Trente-troisième de la descente samedi, il a profité de sa performance du jour en slalom pour s’offrir la 2e place du dernier combiné classique de l’histoire de la Coupe du monde, remporté par le Croate Ivica Kostelic.

Grange remplace Pinturault à Moscou

« C’est de bonne valeur car ça reste un podium à Kitzbühel, se félicite-t-il. C’était ma première sur la descente ici et j’ai dépensé beaucoup d’influx. Ça me fait surtout plaisir car c’est la première fois que je monte sur un podium avec un autre Français (Thomas Mermillod Blondin, 3e). » Alexis Pinturault sur les rotules, c’est Jean-Baptiste Grange qui le remplacera à Moscou. S’il est sorti de piste lors de la première manche du slalom ce dimanche, le skieur de Valloire a encore démontré de belles choses, en titillant notamment les meilleurs temps lors de son passage aux deux premiers intermédiaires.

En Russie, « JB » tentera de faire un peu plus le plein de confiance avant les Mondiaux et d’engranger quelques points dans l’optique des finales de la Coupe du monde. « C’était beaucoup plus avantageux d’envoyer ceux qui se classent autour de la 20e et 25e place car les points obtenus à Moscou compteront pour les finales, a assuré le champion du monde sur RMC. Je vais remplacer Alexis, qui va bien se reposer car ce n’est pas facile quand tu te tapes la descente de Kitzbühel. Nos deux combinards étaient bien cuits aujourd’hui mais ils sont restés lucides pour obtenir ce beau podium. » Espérons la même réussite à Grange mardi à Moscou…