RMC Sport

Pascal : « Vonn va manquer aux Jeux »

Christel Pascal

Christel Pascal - -

Christel Pascal, membre de la Dream Team RMC, estime que Lindsey Vonn a pris la bonne décision en déclarant forfait pour les JO de Sotchi. Même si elle regrette l’absence de la star américaine qui laissera un grand vide à Sotchi.

Christel Pascal, membre de la Dream Team RMC, est à moitié surprise par le forfait de Lindsey Vonn pour les Jeux Olympiques de Sotchi, annoncé ce mardi par la skieuse américaine elle-même. « On s’y attendait oui et non dans la mesure où elle avait repris sa saison et fait quelques courses avec des places plus qu’honorables, rappelle la vice-championne du monde 2001 de slalom. La grosse inquiétude est venue de Val d’Isère où son genou ne tenait pas. Ça a posé des conditions nouvelles. Il était peu raisonnable de sa part de continuer une saison avec une telle blessure. C’est un choix qui doit être douloureux mais raisonnable. »

L’ancienne skieuse française reconnait que son absence enlèvera du clinquant en Russie. « Elle fait partie des grandes stars, elle va clairement manquer aux Jeux Olympiques. Mais il y aura une jolie championne olympique et un joli podium avec ou sans Lindsey Vonn. La descente olympique n’est pas tenue seulement pas Lindsey Vonn, tempère-t-elle. La blessure fait partie du sport de haut-niveau et touche les meilleures comme les plus faibles. C’est la championne la plus charismatique, la plus people certainement. C’est à l’Américaine. Elle a toujours géré sa vie et sa carrière de manière « visuelle ». Elle aime le show et en rajouter un peu. Mais elle est humaine comme tout le monde et elle ne peut pas skier avec un genou qui tient à moitié. Ça remet les choses dans l’ordre. J’aime ce personnage parce qu’elle montre un joli côté du ski. On en parle et lorsqu’on parle des gens, c’est qu’ils accrochent notre sensibilité dans un sens ou dans l’autre. »

Pascal : « Trop tôt pour imaginer la suite »

« Je ne sais pas si elle participera aux prochains JO. Ce n’est pas aujourd’hui qu’elle sera en mesure de nous l’annoncer. Elle a des échéances à plus court terme. Ça dépendra de sa volonté et de sa motivation de repartir sur quatre ans pour une prochaine Olympiade. Il est bien trop tôt pour imaginer la suite à plus long terme. Je pense que son objectif principal, ce seront les Mondiaux l’année prochaine. »

A lire aussi :

>>> Sotchi se « bunkerise » à J-30

>>> Pascal : « Si Tessa avait relâché ses muscles… »

>>> Pascal : « Worley ? C’est la fatalité »

La rédaction