RMC Sport

Sotchi : Les Bleus démarrent en trombe

Marie Bochet

Marie Bochet - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L’équipe de France paralympique a démarré de la meilleure des manières ces Jeux de Sotchi. Ce samedi matin, Marie Bochet et Vincent Gauthier-Manuel ont débuté la moisson avec de l’or et du bronze.

Première journée et premières breloques pour l’équipe de France paralympique à Sotchi. Septuple championne du monde, dont cinq fois l’an dernier, Marie Bochet, skieuse catégorie debout, a ouvert le bal ce samedi, en décrochant l’or sur la descente. « Franchement j'étais bien, j'étais sereine, j'avais bien dormi cette nuit, raconte la Française de 20 ans, née avec une malformation du bras. J'étais bien sur mes skis, bien dans ma tête, en haut je n'avais même pas l'impression d'être aux Jeux, et ça a été plutôt positif. Ça me fait du bien, à moi, mais à toute l'équipe aussi ! J'espère qu'on en aura d'autres ».

Gauthier-Manuel : « Une belle journée pour la France »

Et les espoirs de la jeune Française, native de Chambéry, se sont concrétisés très rapidement. Quelques minutes après ce premier sacre, c’est le porte drapeau français, Vincent Gauthier-Manuel, qui décrochait le bronze en descente, catégorie debout, en terminant derrière l’Autrichien Markus Salcher et le Russe Alexey Bugaev. La malédiction du porte-drapeau, dont a été victime Jason Lamy-Chappuis au début du mois, est enfin mise à mal. 

« Je prends vraiment cette place les bras ouverts, enfin, le bras ouvert (sourire). Ça fait chaud au cœur, déclare celui qui est né sans avant-bras gauche. J'ai fait des petites fautes d'engagement mais je prends ! Il y a Marie qui fait une belle place aussi, c'est une belle journée pour la France. Ça fait du bien au moral mais je n'en doutais pas. Quand j'ai vu comment Marie était aux entraînements, je savais qu'elle allait "gazer" ! Par rapport à Vancouver, la médaille était tombée le 5e jour, l'ambiance était un peu pesante, là c'est vraiment top. On va pouvoir produire un ski un peu plus relâché. » Ça promet !

A lire aussi :

>> Sotchi : Bochet, 20 ans et du tempérament

>> Jeux Paralympiques : tout ce qu’il faut savoir

>> Sotchi : la France se reprend aux Jeux

La rédaction avec CG à Sotchi