RMC Sport

Vion : « On attend des médailles en seconde semaine »

Tessa Worley va-t-elle redonner le sourir au ski français ?

Tessa Worley va-t-elle redonner le sourir au ski français ? - -

Le président de la FFS regrette les mauvaises performances des Français lors des disciplines de vitesse, aux Mondiaux de Garmisch-Parkenkirchen, mais pense que les jours à venir avec les épreuves techniques s’annoncent meilleurs.

Michel Vion quel bilan tirez-vous de cette première semaine, sans médaille ?
C’est un bilan difficile parce qu’en descente et en super-G, on n’a pas été à notre avantage. On le savait en venant ici, mais on ne pensait pas être en difficulté à ce point. Chez les garçons, il n’y a pas le feu, ils ont fait des courses honorables. Chez les filles, c’est plus compliqué. La manière n’a pas été là. Les résultats sont loin du compte.

Pourquoi cet échec ?
Elles ne sont pas préparées pour affronter des pistes verglacées. La sanction est immédiate.

Qu’est ce qu’il faut changer ?
Il y a un problème technique, mais aussi un climat général, avoir une attitude plus joueuse avec les surfaces.

Des changements y compris dans le staff ?
Toutes les pistes seront explorées, y compris le changement de staff. On va tous se remettre en cause, y compris l’encadrement et les dirigeants.

L’objectif maintenant c’est Schladming 2013 et Sotchi 2014 ?
Oui parce que l’année prochaine n’aura pas de grosses échéances, il faudra préparer les Mondiaux 2013 et les Jeux 2014.

Qu’espérez-vous pour la seconde semaine ?
On a des chances de médailles avec Tessa Worley, Jean-Baptiste Grange, Cyprien Richard. On va disputer l’épreuve par équipes mercredi avant les géants de jeudi (dames) et vendredi (messieurs) pour que mentalement les skieurs aient un dossard sur le dos. C’est une stratégie de participation. Je suis confiant.

Propos recueillis par Jérome Sillon à Garmisch-Partenkirchen