RMC Sport

Wengen : Grange se refait une santé

Jean-Baptiste Grange

Jean-Baptiste Grange - -

Quatorzième du slalom de Coupe du monde de Wengen (Suisse), remporté par l’Allemand Felix Neureuther, Jean-Baptiste Grange s’est offert le meilleur temps de la seconde manche. De quoi nourrir de beaux espoirs pour les Mondiaux.

Son large sourire à l’arrivée de la seconde manche en dit long. Après un second run conquérant, le vert s’est allumé pour Jean-Baptiste Grange, avec à la clé la tête provisoire de la course. Pendant une dizaine de minutes, le skieur de Valloire, 21e après la première manche, a pu re-goûter aux sensations d’un leader. Si au final le Français ne termine qu’à la 14e place d’un slalom de Wengen remporté par l’Allemand Felix Neureuther, le champion du monde 2011 de slalom peut être satisfait. En 52’’55, Grange s’est même offert le meilleur temps de la seconde manche. 

« Tous mes sacrifices pour revenir de ma blessure du genou, c’est aussi pour refaire des manches pleines, allumer du vert en bas et battre mes adversaires, assure-t-il. Gagner une manche, ça donne le moral pour la suite. Sur mes quatre premières courses, je suis à chaque fois en bas. C’est bien pour la confiance. La deuxième manche que je gagne prouve que je suis de plus en plus près des tout meilleurs. » Opéré du genou droit au printemps dernier, « JB » ne cesse de se rapprocher du Top 10. Vingt-et-unième à Madonna di Campiglio, 22e à Zagreb, 16e à Adelboden, Grange poursuit sa reconstruction et retrouve course après course son meilleur niveau.

« Aller chercher un résultat à Schladming »

« Je pense qu’il a été très content d’être un petit moment en tête. C’est la vraie première manche pleine qu’il fait de haut en bas, reconnaît David Chastan, responsable du groupe technique de l’équipe de France. C’est très long dans le ski. On marque des points, mais on en perd aussi dans le classement de l’année. Il faut être patient. L’important, c’est qu’il retrouve son ski et après, ça se décantera assez vite. S’il arrive à faire deux manches pleines, il sera assez vite avec les meilleurs. » Un peu plus d’un mois après son retour sur les skis, Jean-Baptiste Grange peut déjà se féliciter d’avoir retrouvé une partie de son talent.

L’homme aux 18 podiums en Coupe du monde engrange de la confiance, même si le chemin semble encore long avant de remonter sur la boîte. « Je savais qu’il me fallait quasiment une année pour me remettre vraiment au niveau des autres. Il va falloir l’accepter, je me laisse le temps. Dans un mois, il y a les Mondiaux. Ça laisse donc encore le temps de progresser physiquement et mentalement. Et puis, on ne sait jamais, ça reste une course d’un jour. Je me prépare au mieux pour aller chercher un résultat. » En attendant, le skieur de 28 ans fera étape la semaine prochaine à Kitzbühel, histoire de se mettre un peu plus en jambes avant les championnats du monde de Schladming (5-17 février), lieu de sa dernière victoire sur le circuit…