RMC Sport

Skicross : La Plagne fête ses héros

Arnaud Bovolenta, Jean-Frédéric Chapuis et Jonathan Midol

Arnaud Bovolenta, Jean-Frédéric Chapuis et Jonathan Midol - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le skicross est à la fête ce week-end à La Plagne, organisateur des finales de Coupe du monde. L’occasion pour Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol, auteurs d’un triplé historique à Sotchi, de goûter à leur nouvelle côte de popularité.

Que rêver de mieux qu’une fin de saison devant son public ? Auteurs d’un triplé historique aux Jeux Olympiques de Sotchi il y a quelques semaines, Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol testent leur nouvelle côte de popularité auprès des supporters français ce dimanche à La Plagne, qui organise l’ultime épreuve de Coupe du monde de skicross cet hiver. Dans l’aire d’arrivée, les trois héros de Sotchi sont dans toutes les bouches.orps de l'article

Et même si la course n’a lieu que dans plusieurs heures, les supporters et les touristes viennent profiter du spectacle, tout en essayant de croiser les médaillés olympiques, histoire d’immortaliser la rencontre avec une photo. « Une femme est même venue du Pas-de-Calais pour nous voir ! Elle a adoré ce qu’on a fait et elle voulait nous féliciter, témoigne Jonathan Midol, médaillé de bronze à Sotchi. Il y a aussi des journalistes japonais qui nous suivent depuis le début du week-end. Eux aussi ont été marqués par nos résultats. » Un triplé olympique qui permet à la discipline de bien grandir et d’être maintenant reconnu par le grand public.

Chapuis : « On nous reconnaît plus dans la rue »

« Je ne vais pas cacher que ça nous a bien aidés pour nous faire un nom, explique Jean-Frédéric Chapuis, champion du monde et olympique. Les gens nous reconnaissent de plus en plus dans la rue, surtout quand on se balade tous les trois. Ça nous fait du bien, et ça fait du bien à notre sport. Ça attire de plus en plus de monde. On est satisfait et j’espère que ça va continuer sur cette lancée. Pour les finales dimanche, il devrait encore y avoir pas mal de supporters. J’espère que le temps sera clément et qu’il nous laissera faire cette belle course car en ce moment, il neige vraiment beaucoup. »

Avec également l’organisation des finales de ski de bosses vendredi soir et du « Shred it » (show organisé par Kevin Rolland), le freestyle français, plus gros pourvoyeur de médailles à Sotchi (5), se voit offrir une belle fête pour terminer ce merveilleux hiver en beauté. Déjà servi par le premier podium en Coupe du monde de Benjamin Cavet vendredi en ski de bosses, le public se veut gourmand et rêve même … d’un triplé du skicross tricolore dimanche. « On nous l’a encore dit ce matin que ça serait bien de refaire un triplé ici devant le public français, assure Arnaud Bovolenta, médaillé d’argent olympique. Mais on ne va pas se mentir, ça sera évidemment compliqué (rires). Cette reconnaissance est une belle récompense pour le skicross français. On a vraiment une super équipe, on est tous potes et hyper soudés. »

A lire aussi : >> Or, argent, bronze : le 14 juillet du skicross ! >> Revivez le triplé en skicross avec le son RMC >> Are : Première pour Midol

Alexandre Mispelon à La Plagne