RMC Sport

Tignes va s’enflammer

-

- - -

La deuxième édition des Winter X Games Europe débute ce mercredi à Tignes. Au programme jusqu’à vendredi : du ski, du snow, du spectacle et des nuits plutôt chaudes. Près de 75 000 spectateurs sont attendus.

Trois jours de fête. Du spectacle sur les pistes et dans les boîtes de nuit. De mercredi à vendredi, Tignes va vivre pour la deuxième année consécutive au rythme de l’édition européenne des Winter X Games. Une déclinaison des Summer X Games, dédiés au skate ou au BMX. Et un rendez-vous incontournable depuis 14 ans aux Etats-Unis et depuis 2002 à Aspen, la station très people du Colorado. Il est à l’art du freestyle ce que les Jeux Olympiques sont au ski alpin.

Et il s’exporte plutôt bien. Car Tignes attend cette semaine 75 000 spectateurs, attirés par la gratuité des prouesses des snowboarders ou skieurs autant que par l’ambiance qui règnera sur la station savoyarde. « Il n’y a plus beaucoup de différences entre les X Games américains et européens, estime la star française Kévin Rolland, double vainqueur à Aspen et tenant du titre à Tignes. En termes d’organisation, c’est même identique. Tignes s’est hissé au niveau d’Aspen. »

Rolland, la super star

Le Plagnard sera avec Xavier Bertoni l’une des têtes d’affiches de cette édition 2011 des Winter X Games Europe. Le superpipe leur est promis. Sur son snow, Mathieu Crépel sera lui aussi un candidat au titre. Les Français surveilleront évidemment la colonie américaine. Même si son porte-étendard ne sera pas là. Shaun White, star mondiale et éblouissant aux JO de Vancouver, a fait l’impasse. Comme l’année dernière. Son absence ne privera pas le public de sa dose d’adrénaline. Les 120 candidats (hommes et femmes) et les huit finales s’apprêtent à nourrir l’excitation qui s’empare des vallées alpines.

Le titre de l'encadré ici

Parlez-vous riders ?|||

Superpipe : La discipline phare des Winter X Games. A skis où sur leurs snows, les riders se lancent dans un tube de 220m de long, 19m de large et 7m de haut. Ils sont jugés sur leurs figures, leurs amplitudes, leurs réceptions ou encore leur utilisation de l’espace.

Slopestyle : L’autre discipline des Winter X Games. Une piste de 800m agrémentée de six modules de neige ou artificiels, que descendent les riders, qu’ils soient skieurs ou snowboarders. 115 000 m3 de neige artificielle ont été produits.

Run : C’est un enchaînement de figures réalisé par les riders dans le SuperPipe ou sur le parcours du Slopestyle.

Switch : C’est un demi-tour permettant de prendre le module à l'envers.

Double cork : C’est une figure consistant à faire un double tour à l'envers. Réservé aux riders confirmés.

Flip : C’est un saut périlleux. Un backflip correspond à un saut périlleux arrière et un frontflip à un saut périlleux avant.

Grab : Attraper ses skis ou sa planche de snowboard pendant un saut.

360, 720, 1080 : Un 360, c'est un tour en l'air, un 720, deux tours et un 1080, trois tours.

LP avec GM