RMC Sport

Tops Sports 2013 : Rolland en clair-obscur

-

- - -

Un titre mondial pour commencer, trois ans après le cauchemar de sa blessure au départ de la descente des JO de Vancouver. Une grave blessure pour finir, la privant des JO de Sotchi. 2013 ou les montagnes russes émotionnelles de Marion Rolland.

Le temps cicatrice les plaies du corps et du cœur. Il peut aussi faire passer de l’ombre à la lumière. Puis rebelote. Une idée de montagnes russes émotionnelles racontée de façon parfaite par l’histoire de Marion Rolland en 2013. Début février : le coup éclat à jamais gravé. Championne du monde de descente. A Schladming, en Autriche, le pays du ski. Le rêve d’une carrière. La revanche médiatico-populaire, aussi, même si elle ne l’avouera pas, des railleries à plein tube qui avaient accompagné les images de sa chute-blessure spectaculaire au départ de la descente des JO 2010. « C’est sûr que je préfère qu’on parle de moi en tant que championne du monde… »

Partie avec le dossard 22, derrière toutes les favorites, Rolland franchit la ligne 0’’16 devant l’Italienne Nadia Fanchini. Médaille d’or. Et nouvelle dimension. « Gagner en Autrice te fait déjà sentir que tu fais un peu partie de la légende, confie-telle dans l’entretien qui sera diffusé ce mardi sur RMC. Mais je me suis vraiment rendue compte de la portée de cette médaille quand je suis revenue en France. »

Pas de Jeux de Sotchi

La partie sombre de son année aura pour cadre un stage en Amérique du Sud en septembre. Une blessure au genou droit dont le diagnostic (rupture du ligament croisé antérieur et entorse du ligament latéral interne) ne laisse aucune place au doute : pas de JO de Sotchi en février 2014. « Sur le coup, tu te rends compte que tu ne vas pas faire les Jeux. Que tu t’es entraînée pour louper encore un gros événement qui est un peu le but de tous les sportifs. Il y avait beaucoup de déception, c’était assez dur à accepter et en même temps ça fait partie de la vie des sportifs en général et des skieurs en particulier. Quand on veut être performante, il faut prendre des risques, mettre de l’engagement, en course comme à l’entraînement. »

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Marion Rolland ce mardi sur RMC à partir de 17h et sur rmcsport.fr

A lire aussi :

>> JO 2014 : La damnation de Rolland

>> Mario Rolland, le coup dur

>> Ski : Marion Rolland championne du monde !

La rédaction