RMC Sport

Boxe: la conférence de presse vire à la bagarre entre Canelo Alvarez et Caleb Plant

Avant leur combat prévu le 6 novembre, Canelo Alvarez et Caleb Plant ont lancé les hostilités dès leur première conférence de presse ce mardi. Le Mexicain et l’Américain ont déjà échangé des coups.

Des insultes, des coups et une blessure. Ils n’étaient pas encore sur le ring, mais Canelo Alvarez et Caleb Plant étaient déjà très, très chauds ce mardi à Los Angeles, au début de leur conférence de presse pour leur combat prévu le 6 novembre à Las Vegas. Face à face, se balançant des "motherfucker", le Mexicain et l’Américain ont rapidement dégoupillé.

Canelo Alvarez a d’abord poussé Caleb Plant en arrière, avant que ce dernier revienne pour tenter de frapper son futur adversaire. Mais le Mexicain a violemment réagi, en esquivant et en touchant l’Américain à la pommette droite. La marque est clairement visible sur le visage de Caleb Plant. "C'est juste une petite coupure, cela vient de mes lunettes de soleil", a-t-il expliqué ensuite.

"Tu es un tricheur ! Va te faire f…"

Le combat du 6 novembre peut permettre à la star Canelo Alvarez (31 ans, 56 victoires, 1 défaite et 2 nuls) de détenir toutes les ceintures de la catégorie des super-moyens (76,2 kg). Il a déjà les titres WBA, WBC et WBO, alors que l’invaincu Caleb Plant (29 ans, 21 victoires) détient le titre IBF. "Il n'y a qu'une chose de mieux que de prouver que les gens ont raison, c'est de prouver que les gens ont tort. Et j'ai fait ça toute ma vie", a prévenu l’Américain pendant la conférence de presse, quand le calme (relatif) est revenu.

Il a ensuite attaqué, verbalement cette fois, Canelo Alvarez en rappelant sa suspension pour dopage (clenbutérol) pour six mois en 2018. "Tu es un tricheur ! Va te faire f…", a fini par balancer Caleb Plant. Le Mexicain, qui veut marquer l’histoire de son pays en accrochant une ceinture de plus à son énorme palmarès, a donc déjà trouvé une source de motivation supplémentaire pour coucher son challenger dans un mois et demi. "Tu n'es pas à mon niveau et tu le verras. Tu ne veux pas le savoir, je te le promets", a ainsi répliqué Canelo Alvarez en regardant, derrière ses lunettes noires, Caleb Plant. Tension maximum avant les retrouvailles, avec les gants, à Las Vegas.

LP