RMC Sport

Boxe: la cruelle blessure de Ngumbu alors qu'il tenait tête à Gvozdyk

Le boxeur franco-congolais Doudou Ngumbu combattait samedi soir pour la ceinture WBC des mi-lourds face à l'invaincu Ukrainien Oleksandr Gvozdyk. Malgré un bon début de combat, le Toulousain a dû abandonner à cause d'une blessure à un mollet.

Les spécialistes lui présidaient une lourde défaite face à la machine Oleksandr Gvozdyk. Et oui, Doudou Ngumbu a finalement perdu. Mais il n'a pas à rougir.

Samedi soir, le boxeur franco-congolais (38v, 9d) disputait à 37 ans son tout premier combat pour un titre mondial - la ceinture WBC - face au champion ukrainien, invaincu en 16 combats (17 désormais), sur RMC Sport. A Philadelphie, Ngumbu a crânement tenté sa chance. Après deux rounds d'observation, le Toulousain a même sérieusement secoué Gvozdyk lors de la 3e reprise en le touchant au visage et aux côtes, et a su faire parler sa vitesse pour esquiver les coups quand le détenteur du titre s'est réveillé dans la 4e reprise. Jusqu'à ce que son corps le trahisse...

>> Cliquez ici pour découvrir les offres de RMC Sport

Il ne compte pas rester là-dessus

Touché au mollet droit, Ngumbu s'est arrêté de combattre à 58 secondes de la fin du 5e round. S'appuyant sur les cordes, il a d'abord tenté de faire passer la douleur, mais a dû abandonner, s'effondrant en pleurs sur le ring.

"Ce n'est pas comme ça que j'espérais que le combat allait se dérouler, j'ai essayé de faire de mon mieux. C'était seulement le début du combat et j'avais pour stratégie d'accélérer un peu plus tard, a-t-il expliqué. Mon but, c'est d'unifier la catégorie, je ne sais pas qui sera mon prochain d'adversaire, mais je n'éviterai personne."

Dans la même réunionsur RMC Sport, Christian Mbilli avait battu plus tôt le Mexicain Humberto Gutierrez Ochoa en poids moyen.

CC avec AFP