RMC Sport

Boxe: Yoka donne son plan pour la suite de sa carrière

Après sa victoire vendredi soir face au Croate Petar Milas, Tony Yoka était l'invité du RMC Sport Show ce dimanche. Le Français entend toujours monter dans la hiérarchie des lourds et vise une ceinture européenne en décembre.

Tony Yoka a de l'ambition et ne s'en cache pas. Victorieux vendredi du Croate Petar Milas à Roland-Garros, le champion olympique 2016 ne compte pas s'arrêter là. Désormais classé 15e au ranking mondial, le Français a un plan de carrière. Cela passe par un nouveau combat en décembre.

Pas fini pour Joyce

"On a un autre combat en décembre, on espère la ceinture de champion d'Europe avant la fin de l'année. Je ne peux pas encore l'annoncer tant que ce n'est pas signé, explique-t-il dans le RMC Sport Show ce dimanche. Joe Joyce? J'étais son challenger officiel pour cette couronne européenne mais il a malheureusement laissé tomber la ceinture pour ne pas qu'on s'affronte. On est toujours en discussion avec lui. Je viens de monter numéro 15 mondial. En prenant cette ceinture européenne, ça va normalement me faire monter dans les classements et me permettre de prétendre à bien mieux en termes d'adversaire."

Un plan rendu possible par sa performance vendredi. Devant le public français et sous les yeux du président de la République Emmanuel Macron, Tony Yoka a su se montrer patient pour maîtriser puis finir Petar Milas avant la limite.

"Je construis ma victoire, poursuit le boxeur de 29 ans. Ces derniers combats, j'ai boxé des adversaires différents, que ce soit Duhaupas, Hammer, Djeko ou Milas... On essaie de se confronter à tout parce que plus on va monter, plus je serai capable de boxer des grands, des moins grands, des gauchers, des droitiers... Je suis content d'avoir pu trouver la solution. Je savais que j'étais en avance au pointage mais je voulais vraiment trouver cette faille et finir le combat avant la limite. On travaille ça à l'entraînement: s'adapter à son adversaire donc avoir la palette technique la plus large possible."

L'hommage à Belmondo, qui lui donnait des conseils

Avec une pensée émue pour Jean-Paul Belmondo, disparu lundi et un peu présent pour son combat: une plaque a été installée en son honneur à Roland-Garros et Tony Yoka a brandi sa photo après sa victoire. "Je l'ai découvert dans les galas de boxe, ça faisait une dizaine d'années que je le voyais de temps en temps, raconte-t-il. Il venait à mes propres combats. Que ce soit à Paris ou en province, il est toujours venu à mes combats, il m'a toujours donné des conseils. C'était vraiment un personnage important pour notre sport en France. Je tenais vraiment à lui rendre un bel hommage."

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport