RMC Sport

JO 2016, boxe : Sarah Ourahmoune "dans sa bulle" et en finale

-

- - AFP

Sarah Ourahmoune s’est qualifiée ce jeudi pour la finale des -51kg aux Jeux olympiques de Rio. La Française de 34 ans défiera la Britannique Nicola Adams samedi. Avec de l’or dans les yeux.

Elle a dû lutter contre le public du Riocentro, qui avait clairement pris parti pour sa rivale. Mais ça n’a pas empêché Sarah Ourahmoune de dominer la Colombienne Ingrid Valencia ce jeudi en demi-finale des Jeux olympiques. La Française a remporté un combat accroché à l’unanimité des juges.

« Il a fallu y aller avec les têtes et les tripes, explique la boxeuse de 34 ans. Il n’y a pas de combat facile, surtout quand c’est une demi-finale aux Jeux olympiques. Ça reste stressant. Je pensais que ça serait plus facile que le quart, mais on a toujours l’ambition de gagner donc il y a un stress qui est là et qui permet de rester en éveil. Je pensais qu’une fois le pied sur le podium, il y aurait déjà beaucoup de joie et d’émotion. Et finalement non, on a toujours envie d’aller plus haut. Là, je suis vraiment contente, mais ce n’est pas l’explosion de joie. Je sais qu’il y a encore la possibilité de grappiller et d’atteindre la plus haute marche. Pour l’instant, je reste un peu dans ma bulle. »

>> JO 2016 : le bronze pour Cissokho... à cause d'un adversaire en sang

Asloum : « Elle est exceptionnelle cette fille »

Une bulle qui lui réussit à merveille. Et qui lui portera peut-être chance lors de la finale samedi face à la Britannique Nicola Adams. La champion olympique en titre s’avancera comme la grande favorite. Mais Ourahmoune a les moyens de créer la surprise. Brahim Asloum en est en tout cas convaincu.

« Elle est impressionnante, de technicité, d’intelligence de combat, admire le membre de la Dream Team RMC Sport. Elle avait les jambes, le coup d’œil. Elle arrivait à exploiter toutes les erreurs de la Colombienne, qui s’entraîne au quotidien avec des mecs en Colombie. Sarah, c’était un maître à boxer sur ce combat. Elle a été parfaite du début à la fin. C’est à montrer dans toutes les écoles de boxe. Elle a fait preuve d’intelligence, de technicité, c’était juste, dans le bon tempo. Elle est exceptionnelle cette fille ! »

AJ avec MM