RMC Sport

Del Potro, retour vers le futur

Juan Martin Del Potro revient après huit mois de blessure

Juan Martin Del Potro revient après huit mois de blessure - -

A Sydney, l’Argentin a remporté son premier match depuis son opération au poignet droit qui l’a tenue écarté des courts pendant plus de huit mois. Il s’est défait de l’Espagnol Feliciano Lopez en trois sets (6-7, 7-6, 7-6) et plus de trois heures de jeu.

L’Argentin, ancien numéro 4 mondial en janvier 2010, a retrouvé les courts de tennis après huit mois d’errance dus à une blessure persistance au poignet droit. Au cours d’une saison 2010 calamiteuse, le natif de Tandil n’a pu disputer que six matches. Après son élimination en huitième de finale de l’Open d’Australie il y a un an, Juan-Martin Del Potro avait subi une opération avant de tenter un come-back en septembre lors des tournois de Bangkok et de Tokyo pour autant d’occasions manquées.
Ce mardi à Sydney, l’Argentin, retombé au 259e rang mondial, a repris goût à la victoire au bout d’un marathon de plus de trois heures face à l’Espagnol Feliciano Lopez, 32e à l’ATP, en trois sets (6-7, 7-6, 7-6) et après avoir sauvé une balle de match… « Je ne m'attendais pas à ce genre de rencontre pour une reprise, c’était un match très serré », a déclaré le vainqueur de l'US Open 2009. J'ai enfin gagné mon premier match depuis un an. » Une sensation qu’il n’avait plus connu depuis sa victoire en seizième de finale de l’Open d’Australie 2010 face à l’Allemand Florian Meyer, qu’il retrouvera au deuxième tour à Sydney.

Attendu par Federer

De l’aveu du maître de la balle jaune, Roger Federer, « Nicolay Davydenko et Juan-Martin Del Potro sont des joueurs qui se mêleront à la bagarre pour la place de numéro 1 mondial ». Le plus grand joueur (1,98m) ayant remporté un titre du Grand chelem possède la particularité d’avoir remporté tous ses derniers matches contre les deux ténors du tennis mondial, Rafael Nadal et Roger Federer, soit cinq victoires sur les cinq dernières oppositions, toutes acquises sur surface dur. C’est sur ce même revêtement que l’Argentin de 22 ans s’est adjugé son seul tournoi du Grand Chelem à New York (US Open) en septembre 2009 après avoir écarté Nadal et Federer respectivement en demi-finale et en finale du tournoi.
Avec son statut de 259e joueur mondial et à une semaine de l’ouverture de l’Open d’Australie, la « tour de Tandil » sait que la route vers la finale sera semée de tête de série. Qu’importe, Juan-Martin semble avoir retrouvé avec sa raquette la joie de jouer et désormais il ne lui reste plus qu’à remonter le temps…