RMC Sport

Gasquet sans armes

Richard Gasquet s'est incliné face à Rafael Nadal en quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy

Richard Gasquet s'est incliné face à Rafael Nadal en quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy - -

Deux petits sets (6-4, 6-1), 1h07 de jeu. Rafael Nadal a été une nouvelle intraitable avec Richard Gasquet ce vendredi soir en quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Et le Français manquait de gaz.

Douze sur douze. L’histoire des affrontements entre Richard Gasquet et Rafael Nadal ou les travaux d’Hercule à la sauce espagnole. Le Français devra encore attendre avant de pouvoir enfin terrasser le Majorquin, toujours plus dominateur ce vendredi soir en quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Soixante-sept minutes de jeu, 6-4, 6-1 au tableau. Malgré le soutien du public, Richard Gasquet n’avait pas les armes pour s’opposer au numéro 1 mondial.

« Je commence pas si mal, explique-t-il. Je peux mener 4-2 dans le premier mais ce n’est pas suffisant. Je me précipite un peu. Ensuite, je me crispe un peu et il y a pas mal de fatigue au deuxième set. Ça fait quelques semaines que je fais des tournois. Mais ce n’est pas une excuse. Malgré cela, je pense que je peux mieux jouer, mieux avancer, mieux servir, lui faire plus mal. » Suffisamment pour contrer la force de « Rafa » ?

Gasquet : « Le pire jeu que je puisse avoir en face de moi »

« C’est vrai qu’il a un jeu terrible pour moi, avec ce revers et ces balles qui giclent, reconnaît Richard Gasquet. C’est le pire jeu que je puisse avoir en face de moi. Sa balle est d’une lourdeur inimaginable, surtout côté coup droit. Son lift de gaucher sur mon revers à une main, c’est très, très difficile. J’ai essayé de me battre jusqu’au bout mais le deuxième set a été à sens unique. » Le Français, « très nerveux » mais qui avait « vraiment à cœur de mieux faire », aura peut-être une nouvelle chance la semaine prochaine aux Masters de Londres. Treize, ça porte bonheur.

A lire aussi :

>> Gasquet comme un maître

>> Dominguez : « Je ne vois pas Gasquet remporter un tournoi du Grand Chelem »

>> Gasquet remercie Tsonga

La rédaction