RMC Sport

Masters : Gasquet en vacances

Richard Gasquet

Richard Gasquet - -

Richard Gasquet a concédé une deuxième défaite en deux matches au Masters, ce jeudi face à Roger Federer (6-4, 6-3). Le Français est éliminé de la course aux demi-finales.

La tâche était difficile et Richard Gasquet n'a pas réussi à la surmonter. Trois jours après sa défaite rageante face à Juan Martin Del Potro (6-7, 6-3, 7-5), le Français s’est incliné en deux manches face à Roger Federer (6-4, 6-3), ce jeudi au Masters de Londres. Avec deux revers en autant de matches, la route vers les demi-finales s'arrête là pour le Français, éliminé après confirmation de l'ATP. Il affrontera donc Novak Djokovic pour l'honneur vendredi pour un match de gala. Son dernier d'une année 2013 bien remplie. Il tentera comme en 2007, lors de sa première et unique participation jusqu’alors au Masters, de s'imposer face au Serbe.

Mais le Biterrois, pourtant séduisant face à Del Potro, s’est montré trop tendre face à Federer pour prétendre renverser le n°2 mondial. Trop timide, « Richie » a joué aux montagnes russes avec son mental à l’image de la première manche où il a trouvé les ressources pour effacer un break de retard (4-4) avant de perdre à nouveau le gain de son service et laisser Federer conclure tranquillement la manche (6-4). Sa baisse de régime au service (57% de première balle) dans le deuxième acte a fait le jeu du Suisse, qui ne s’est pas gêné pour breaker d’entrée. Son incapacité à conclure ses occasions (quatre balles de break dont une « immanquable » dans le huitième jeu) a ensuite offert à Federer son premier succès au Masters sur un plateau.

Federer maître de son destin

Moins tranchant, le Suisse n’était pas dans un grand jour (30 fautes pour 29 coups gagnants). Mais son adresse au filet a suffi pour s’imposer pour la onzième fois en treize confrontations face au Français, en 1h21 et sur sa sixième balle de match. Maître de son destin, il jouera sa qualification pour les demi-finales vendredi face à Juan Martin Del Potro. En cas de victoire, ce sera la cinquième fois consécutive qu’il atteint ce niveau d’une compétition qu’il a remportée à six reprises. L’espoir d’ajouter un septième titre à sa collection et de sauver sa pire saison depuis 2002 existe toujours pour le septième joueur mondial. Pour Richard Gasquet, les valises sont prêtes.

A lire aussi :

>>> Dominguez : « Gasquet, je le vois 5e ou 6e mondial »

>>> Grosjean : « Gasquet à la hauteur »

>>> Gasquet : « Ça m'apprend »

NC