RMC Sport

Pin : « Ce n’est pas du dopage »

Amie de Richard Gasquet, Camille Pin, à peine débarquée de Madrid, a appris par notre intermédiaire le contrôle positif à la cocaïne subi par le Biterrois en mars dernier. Pour la Niçoise, il ne s’agit de toute façon pas de dopage.

Camille Pin, comment avez-vous réagi à l’annonce du contrôle positif à la cocaïne de Richard Gasquet ?
Vous me l’apprenez. Je n’ai aucune information, j’arrive de Madrid et je n’ai croisé aucun Français depuis mon départ. Je ne connais pas les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Quelle image a Richard Gasquet sur le circuit ? Est-ce que cela vous étonne d’apprendre cela ?
Ah oui complètement. Richard est un ami, c’est quelqu’un de réservé. Je suis surprise. Je côtoie souvent Richard en tournoi. Il s’ouvre un peu plus qu’avant. Il est devenu plus mûr. Mais il ne sort pas tous les soirs, c’est un sportif de haut niveau. J’espère que c’est une erreur. On a dit beaucoup de choses sur lui depuis quelques temps mais Richard est vraiment quelqu’un de bien. Il faut attendre que cela soit confirmé avant de dire quoi que ce soit.

Vous pensez qu’il s’agit d’un dérapage ?
C’est clair. On sait que cela arrive à beaucoup de gens dans le milieu de la nuit. Pour moi, si c’est confirmé, cela n’a rien à voir avec le dopage. Richard est un super mec. Si c’est vérifié, il ne peut s’agir que d’un accident. Cela ne changera rien à l’image que j’ai de lui.

Etes-vous choquée ?
Non. Parce que pour moi, même si cela est confirmé, ce n’est pas du dopage. C’est une connerie de jeune. Si on m’avait dit qu’il avait été pris à une autre substance, cela m’aurait déjà surprise parce qu’en France, nous avons une éthique. Nous sommes très contrôlés. Après, s’il s’agit d’une erreur de jeunesse, je ne pense pas que cela l’a stimulé pour ces matchs. Le problème, c’est que cela coûte cher pour une carrière.

La rédaction