RMC Sport

Tournoi de Rome : Benoît Paire s’en souviendra

Benoît Paire et Roger Federer

Benoît Paire et Roger Federer - -

Même s’il s’est logiquement incliné face à Roger Federer (7-6, 6-4) ce samedi en demi-finales du Masters 1000 de Rome, le Français Benoît Paire a changé de dimension en Italie. De bon augure avant Roland-Garros.

La belle aventure romaine de Benoît Paire s’est donc arrêtée au stade des demi-finales. Ce samedi, le Français, après s’être hissé pour la première fois de sa carrière dans le dernier carré d’un Masters 1000, a été logiquement battu par Roger Federer, qui défiera Rafael Nadal, ce dimanche, en finale. Le 36e mondial a pourtant chuté avec les honneurs. Dominé en deux manches (7-6, 6-4), le natif d’Avignon a tenu le choc durant la première manche, prenant même le service du Suisse à 4-3 avant de finalement s’incliner au tie-break (7-5). 

Quoi qu’il en soit, pour Benoît Paire, il y aura sans aucun doute un avant et un après-Rome. Déjà, le Français a assuré en Italie sa présence parmi les têtes de série à Roland-Garros, qui débute dans une semaine. Lundi, Benoît Paire fera aussi un bon au classement ATP puisqu’il passera de la 36e à la 26e place.

Attendu à Roland-Garros

Mais surtout, en écartant aisément l’Argentin Juan Martin Del Potro en 8e de finale, puis l’Espagnol Marcel Granollers en quarts de finale, il a montré qu’à 24 ans, son manque de sang-froid n’est peut-être plus qu’un vilain souvenir. Moins émotif, plus professionnel, Benoît Paire semble mieux appréhender les événements. C’est donc avec un nouveau costume, mais aussi davantage de pression, qu’il foulera la terre battue de Roland-Garros.

A lire aussi :

- Tournoi de Rome : Paire, un carré qui vaut de l’or

- Le classement ATP

- Le calendrier ATP

AB