RMC Sport

Clément : « Ramener le Saladier en France »

-

- - -

L’équipe de France de tennis accueillera Israël au premier tour de la Coupe Davis, du 1er au 3 février 2013. Le nouveau capitaine tricolore Arnaud Clément, heureux de jouer à domicile, se méfie de cette équipe promue dans le Groupe mondial.

Arnaud, quel est votre sentiment sur ce tirage ?

On voulait jouer à domicile et on souhaitait éviter la Suisse qui pouvait être un adversaire dangereux, en cas de présence de Roger Federer. Nos vœux ont été exaucés. C’est une bonne nouvelle de pouvoir évoluer devant son public. On a la chance en France d’avoir un vivier de supporters qui nous suivent toute l’année. On ne sait pas encore où ce sera, mais on est persuadés qu’ils vont mettre une super ambiance. Maintenant, on connaît l’histoire de la Coupe Davis. Il faudra aller chercher les points même si, sur le papier, on sera bien évidemment favori.

Ne craignez-vous pas la pression du résultat face à une faible équipe d’Israël ?

On s’enlèvera toute forme de pression en préparant cette rencontre le plus sérieusement possible. Je suis convaincu que ce sera fait. Les joueurs ont à cœur de réussir une belle campagne de Coupe Davis et ont de vrais objectifs dans cette compétition. Je suis persuadé qu’ils vont prendre ce premier tour très au sérieux. Il y a un joueur qu’on ne connaît pas, sur qui on va prendre des informations dans les semaines qui viennent. C’est celui qui a rapporté ses deux points de simple face au Japon (Amir Weintraub, ndlr). Pour ce qui est des autres joueurs on les connaît très bien. Ils ont notamment une équipe de double très performante qui a éliminé la Suisse, tenante du titre, aux Jeux Olympiques (Andy Ram et Jonathan Erlich). Puis un joueur, Dudi Sela, qui a un peu baissé au classement mais qui est talentueux.

Avez-vous l’impression de véritablement débuter votre mission maintenant que vous connaissez votre adversaire ?

C’était déjà le cas bien avant. Je consulte les joueurs depuis déjà un bon moment. Dans ma tête, tout est clair. Maintenant, il va falloir attendre encore un peu pour entrer dans l’action : le terrain, l’excitation de la rencontre…

« Gagner la Coupe Davis à court terme »

Les joueurs vous semblent-ils motivés par la Coupe Davis ?

J’ai senti une vraie volonté de la part de tous, de donner le maximum sur l’année qui vient, mais aussi dans le futur pour essayer de gagner la Coupe Davis. L’équipe de France a connu de très bons résultats ces dernières années, avec notamment une finale, une demi-finale. Les gars sentent qu’ils ne sont pas loin. Ils ont vraiment envie de franchir les dernières marches, de ramener le Saladier en France.

Existe-t-il déjà une patte Clément ?

Chaque personnalité est différente. Des choses vont forcément changer, d’autres pas. En tout cas, j’ai mes idées et mes convictions. Je fais les choses de façon naturelle, sans calculer. Si les gars ont soutenu ma candidature pour le capitanat, c’est pour avoir la personne qu’ils connaissent en face d’eux, et pas quelqu’un d’autre.

Quel staff vous entourera pour la campagne 2013 ?

Lionel Roux (entraîneur), Bernard Montalvan (médecin) et Jean-Jacques Poupon (cordeur) restent en place. Paul Quétin revient en équipe de France. Il sera en charge de la préparation physique. Enfin, les kinés seront Christophe Gaillard et Olivier Choupeau. La moitié du staff change. Je voulais qu’il y ait de nouvelles têtes quand les joueurs reviendront dans l’équipe, pour changer leurs habitudes. Au niveau des qualités et de l’engagement, je sais que ça va être super.

Propos recueillis par Eric Salliot