RMC Sport

Coupe Davis : Les Bleus version Nantes ?

Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Nantes 1996 : c’est une référence historique et ce sera l’exemple à suivre pour les Bleus d’Arnaud Clément, acculés dans les cordes par l’Allemagne après les deux simples de vendredi, en quarts de finale de la Coupe Davis, à Nancy. Menée à la surprise générale 2-0 en demi-finale par l’Italie, la bande à Yannick Noah avait retourné la situation dans l’ambiance délirante du palais des Sports de Beaulieu. Les quatre protagonistes - Arnaud Boetsch, Guy Forget, Guillaume Raoux et Cédric Pioline - avaient tous évoqué un conseil de guerre mémorable le vendredi soir. Et les agneaux s’étaient effectivement transformés en lions. Le double Forget-Raoux avait redonné de la vie en remportant le double. Et le dimanche, Cédric Pioline, entré sur le court les larmes aux yeux, avait égalisé à 2-2 avant qu’Arnaud Boetsch n’apporte le point de la qualification face à Andrea Gaudenzi. Deux mois plus tard, la France remportait le Saladier à Malmö. Ce samedi, les Bleus tenteront d’initier un même retournement de situation, lors du double à partir de 14h à Nancy.

ES à Nancy